Economie

Togolais viens, bâtissons la cité, acte VI : énergie et économie

par Pascal Kossivi ADJAMAGBO , le 21 juin 2013, publié sur ufctogo.com

Comment contribuer efficacement à la création effective de la Compagnie pour l’Energie en Afrique et à l’accélération par l’intégration économique de l’avènement des Etats Unis d’Afrique comme la prochaine première puissance économique mondiale après la Chine.

 

L’importance stratégique indiscutable et incomparable de l’énergie pour le décollage économique et industriel du continent africain, suivant l’exemple stimulant des continents asiatiques et sud américains, l’immensité des ressources d’énergie du continent africain et de la pauvreté énergétique inadmissible des peuples, des entreprises et des Etats du continent africain où plus d’un demi milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité de nos jours, le plus haut niveau de priorité que le projet du barrage du Grand Inga a pour l’Union Africaine, le NEPAD, le partenariat entre l’Union Africaine et l’Union Européenne, le partenariat entre l’Union Africaine et le G8, le Panel de Haut Niveau du sommet du G20 de Cannes, le Communiqué Final (paragraphe 27), et la Déclaration Finale (paragraphe 75) de ce sommet, et le souci de l’aboutissement des efforts louables de plusieurs institutions africaines et internationales, notamment le NEPAD, le Conseil Mondial de l’Energie, le WESTCOR, pour démarrer la réalisation du projet de barrage du Grand Inga à l’étude depuis plus d’un demi-siècle, ont fini par convaincre votre serviteur d’entreprendre depuis 2008 des démarches auprès d’acteurs politiques et économiques internationaux en vue de la création d’une compagnie technologique et industrielle, africaine, de rang mondiale, portant le non de « Compagnie Pour l’Energie en Afrique (CPEA) », pour résoudre efficacement et finalement le problème de cette réalisation, et pour résoudre également d’autres problèmes stratégiques d’énergie auxquels est confronté le continent africain, à savoir : exploitation et développement de toutes les sources d’énergie dont regorge l’Afrique (énergie hydroélectrique, pétrole, gaz naturel, énergie nucléaire, énergie solaire) au service de l’industrialisation de l’Afrique ; intégration économique, technologique et industrielle du continent africain ; maîtrise des technologies de l’énergie par des cadres africains ; développement des activités de recherche fondamentales et d’innovation technologique en énergie en Afrique ; développement des activités de formation initiale et permanente à la culture de l’entreprise en Afrique.

La création effective d’une société aussi ambitieuse nécessite cependant la création préalable d’une « Société de Consulting Pour l’Energie en Afrique (SCPEA) », chargée pendant au moins une année des études, consultations et relations publiques en vue de la création de la « Compagnie Pour l’Energie en Afrique (CPEA) », menées par une « Dream Team », composée du fondateur du projet de la CPEA, son promoteur, son moteur et son coordinateur, de son DGA, ingénieur expert en électricité et en énergies, du PDG d’une grande institution africaine de développement et deux anciens dirigeants de grandes entreprises de l’énergie de rang mondial comme conseillers spéciaux du PDG de la SCPEA, des conseillers stratégiques chargés des relations publiques et politiques, d’un conseiller technique, homme d’expérience des métiers des énergies, d’un responsable du secrétariat de la SCPEA, d’un responsable de l’informatique et des télécommunications de la SCPEA.

GIF

Conformément à la proposition d’aide concernant ce projet ambition de compagnie faite par le Président de la République togolaise à votre serviteur à l’issue de l’entretien qu’il lui a accordé à son serviteur à son palais le 19 mai 2011, c’est pour ce premier un devoir moral d’apporter son chaleureux soutien moral et politique au projet de la « Compagnie Pour l’Energie en Afrique », et d’encourager tous les responsables de toutes les institutions concernées par ce projet, en commençant par le Président de la République Démocratique du Congo et les Présidents de tous les autres Etats membres de l’Union Africaine, la Présidente de la Commission de l’Union Africaine, et le Directeur Exécutif du NEPAD, à apporter les soutiens de toutes sortes qui sont nécessaires à l’aboutissement de ce projet dans les meilleurs délais, afin d’ajouter ainsi leur contribution irremplaçable de haut niveau au décollage et à l’intégration économiques, technologiques et industrielles de tout le continent africain, pour hâter ainsi, sous la pression des mécanismes de la mondialisation, l’avènement des « Etats-Unis d’Afrique », que l’histoire retiendra comme l’événement majeur du troisième millénaire, devant favoriser l’émergence de la future « première puissance économique et politique mondiale » après les Etats-Unis d’Amérique et la Chine, conformément à la devise de la future Compagnie Pour l’Energie en Afrique : « L’Afrique est l’origine et l’avenir », l’origine et l’avenir de l’humanité, de la croissance des biens et du bien-être, et de la civilisation, en hommage à la civilisation de l’Egypte Pharaonique à l’origine de l’Histoire.

JPEG - 9.4 ko

Pour commencer à donner l’exemple, il est donc souhaitable que le Président de la République Togolaise permette à son prochain Premier Ministre de mettre à profit les prérogatives et les opportunités de relations internationales de ses fonctions pour mettre en place dans les meilleurs, d’abord « Société de Consulting Pour l’Energie en Afrique », puis la « Compagnie Pour l’Energie en Afrique ».

 

© Copyright Pascal Kossivi ADJAMAGBO

Ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Paris
Docteur d’Etat en Mathématiques et Agrégé de Mathématiques Professeur à l’Université Paris 6
Membre du Panel de Haut Niveau de l’Union Africaine pour la Science, la Technologie et l’Innovation

Articles suivants

Articles précédents

Lire aussi

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
24 octobre 2017
Lomé 26°C (à 03h)