Elections 2010

Togo-Présidentielle : Les forces de sécurité votent par anticipation le 1er mars

par RFI (France) , le 1er mars 2010, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 22.3 ko
Comme en 2007, les soldats de l’armée togolaise sont appelés aux urnes dès le 1er mars 2010. AFP / Emile Kouton

On ne connaît pas leur effectif exact : 12 000, 15 000, peut-être même plus, selon le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). On ne peut pas rendre public l’effectif de l’armée.

En tout cas, c’est ce lundi que tous, agents de sécurité et forces de défense, votent par anticipation. Cent vingt-six bureaux de vote sont ouverts sur toute l’étendue du territoire. Les agents des forces de sécurité et de défense voteront normalement sur présentation de leur carte d’électeur, après vérification de leur inscription sur la liste électorale du bureau de vote.

Ceux en mission hors du territoire ou dans des zones isolées pourront donner procuration à des mandataires qui voteront en leur nom. Et tout agent n’ayant pas pu exercer son droit de vote, lors du vote par anticipation, peut le faire au cours du vote général du 4 mars.

Tous les candidats de l’opposition étaient contre ce vote par anticipation avant leur entrée en campagne.

180 observateurs pour suivre l’élection

Jeudi, 4 mars, l’élection sera scrutée à la loupe par 180 observateurs européens répartis dans tout le pays pour veiller à son bon déroulement. Une mission pas facile, selon le président de la mission d’observation de l’Union européenne José Manuel Garcia-Margallo.

 

© Copyright RFI (France) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
25 juin 2017
Lomé 25°C (à 05h)