Elections 2010

Togo Présidentielle 2010 : tentative de fraude massive sur le système de transmission des résultats

par Koaci , le 3 mars 2010, publié sur ufctogo.com

L’Union Européenne menace ce soir de ne pas reconnaître les résultats si la solution du VSAT n’était pas utilisée.

 

A moins de 24 heures du lancement du scrutin présidentiel au Togo, la panique gagne les qg des principaux partis d’opposition qui ce soir dénoncent une tentative de fraude massive au niveau de l’acheminement technique des résultats.

En effet, selon l’opposition, le système soutenu par l’Union Européenne, de transmission satellitaire, « VSAT », qui devait être utilisé pour la transmission des résultats au niveau des commission électorales locales sur l’étendue du territoire, aurait été, ce mercredi soir, écarté et préféré à un système de transmission plus classique, par Fax qui selon nos informations serait utilisé en "secours" en cas de dysfonctionnement du système VSAT. Le FAX étant selon les témoignages recueillis auprès des différents leaders de l’opposition, moins fiable que la solution initiale satellitaire et surtout sujet à manipulations aisées et maitrisées en vue de falsification des résultats.

L’Union Européenne menace ce soir de ne pas reconnaître les résultats si la solution du VSAT n’était pas utilisée.

 

JPEG - 26.7 ko
La tension monte à la veille du scrutin, la question de l’acheminement des résultats au cœur de la polémique, ici un bulletin de vote (photo LD Koaci.com Lomé)

 

A l’UFC, le parti du candidat Jean Pierre Fabre (opposition), challenger officiel du candidat Gnassingbé, c’est l’indignation et la panique, Eric Dupuy, le chargé de communication du candidat du parti, nous livre ce soir que « la volonté du pouvoir en place de frauder est réelle, ils ne veulent pas du système Vsat, jugé sûr, préférant un système de Fax relié à un terminal à Lomé qui se chargera de produire de faux fax et donc de manipuler les résultats en la faveur de Faure ».

Maitre Tchassona, le responsable de la coordination pour l’alternance, nous indique : « je ne crois pas que ce scrutin sera transparent, le système des fax a déjà été utilisé par le passé et il est nuisible à la transparence… on peut tout manipuler facilement avec ce procédé, c’est dommage, je suis indigné ».

Le président de la CENI (commission électorale nationale indépendante), Taffa Tabiou, nous indique quant à lui que :" je vous rassure, les VSAT ont bien été installés dans les commissions électorales locales indépendantes chargées d’acheminer à la CENI (Lomé) les résultats" sans donner plus d’indication quant à leur fonctionnement et à un éventuel système secondaire de secours.

Aucune réaction du côté du RPT, personne ne souhaite s’exprimer à ce sujet, l’embarras est perceptible.

Les frontières terrestres seront coupées ce jour à minuit jusqu’à vendredi minuit. Les frontières maritimes et aériennes restent ouvertes.

Ce soir, la CENI par la voix de son président a officiellement annoncé la tenu pour ce jeudi 4 mars du scrutin présidentiel qui malgré le calme apparent s’annonce de moins en moins apaisé.

 

© Copyright Koaci - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
26 avril 2017
Lomé 30°C (à 11h)