Gouvernement

Togo : désignation des directeurs de cabinet proposés par les ministres UFC

par UFCTOGO.COM , le 30 octobre 2010, publié sur ufctogo.com

 

Le Conseil Des Ministres du Vendredi 29 octobre 2010, a entériné la désignation des directeurs de cabinet proposés par les ministres UFC. Notamment,

- Monsieur PEDANOU Ben, Ingénieur des mines est nommé Directeur de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. (UFC)

- Monsieur ALOVOR Wilfried, Fonctionnaire international est nommé Directeur de Cabinet du Ministère de la Communication. (UFC)

- Monsieur TOKORO Adignon, Ingénieur agrogénéticien est nommé Directeur de Cabinet du Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat.(UFC)

Voici, le communiqué sanctionnant le Conseil Des Ministres du Vendredi 29 octobre 2010 :


Le conseil des ministres s’est réuni ce vendredi 29 octobre 2010 au Palais de la Présidence de la République à Lomé, sous la présidence du Chef de l’Etat, Faure Essozimna GNASSINGBE.

Au cours des travaux, le conseil a poursuivi l’examen et adopté le projet de loi de finances gestion 2011 et écouté un compte-rendu.

L’une des orientations majeures de la politique de redressement économique lancée en 2007 est la poursuite en 2010 de l’assainissement des finances publiques par le maintien de la stabilité macroéconomique basée sur une politique budgétaire rigoureuse et la relance de l’économie, en vue de l’amélioration des conditions de vie des populations togolaises et à la réduction de la pauvreté..

La présente loi de finances retrace donc l’environnement économique et décline les prévisions budgétaires pour l’année 2011.

Le maintien de la stabilité macro-économique et la consolidation d’une croissance plus forte passe par la poursuite des efforts consentis par le gouvernement dans l’exécution du programme de Facilité élargie de Crédits (FEC). Ces efforts devront également intégrer au niveau sous-régional, les politiques de réformes et d’harmonisation des finances publiques engagées par l’UEMOA.

Ainsi, les prévisions budgétaires pour la gestion 2011 se chiffrent en ressources à 536, 8 milliards de francs CFA et en dépenses à 548, 7 milliards de francs CFA, dégageant un besoin de financement additionnel de 11, 9 milliards de francs CFA.

Tout comme le budget précédent, la loi de finances gestion 2011 a encore mis la priorité sur l’éducation, la santé, les infrastructures, l’agriculture, l’eau et l’assainissement qui totalisent à eux seuls 94, 6 milliards de francs CFA, soit 45, 2 % des dépenses de fonctionnement, et 10, 3 milliards de francs CFA, soit 4, 5 % du total des investissements.

Les nouvelles mesures prévues par le budget devront permettre de mieux lutter contre la pauvreté, d’améliorer les recettes publiques, de relancer l’économie par l’investissement dans les secteurs porteurs de croissance et d’améliorer les conditions de vie des travailleurs.

Tout comme les années passées, la règle qui s’impose au gouvernement est le renforcement de la rigueur dans l’exécution de la loi de finances en 2011. Cette rigueur sera observée aussi bien dans la mobilisation de nos ressources propres que dans l’exécution des dépenses. Pour ce faire, la lutte contre la fraude et la corruption sera accrue, de même que la réduction des exonérations afin d’assurer l’accroissement de nos recettes internes.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile a rendu compte au conseil de l’ouverture, le mois prochain d’un second point de passage au niveau de la frontière du Togo à Kodjoviakopé. Cette mesure vise à faciliter la libre circulation des personnes, surtout des riverains, entre les deux pays.

Enfin, le conseil des ministres a pris des décrets de nomination au titre du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, du ministère délégué auprès de la présidence de la République chargé de la planification et de l’aménagement du territoire, du ministère des transports, du ministère de l’eau, de l’assainissement et de l’hydraulique villageoise, du ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, du ministère de l’enseignement techniques et de la formation professionnelle, du ministère de l’urbanisme et de l’habitat, et du ministère de la communication.

Fait à Lomé, le 29 octobre 2010

Le conseil des ministres

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Le conseil des Ministres entendu, DECRETE :

I/ SONT NOMMES DIRECTEURS DE CABINET

- Monsieur VOVOR Yawotsè, Inspecteur d’Etat, est nommé Directeur de Cabinet du Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

- Madame TSEGAN Yawa Djigbodi, Inspecteur des Impôts est nommée Directeur de Cabinet du Ministère des Transports.

- Monsieur PEDANOU Ben, Ingénieur des mines est nommé Directeur de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. (UFC)

- Monsieur ALOVOR Wilfried, Fonctionnaire international est nommé Directeur de Cabinet du Ministère de la Communication. (UFC)

- Monsieur TOKORO Adignon, Ingénieur agrogénéticien est nommé Directeur de Cabinet du Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat.(UFC)


 

© Copyright UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
19 octobre 2017
Lomé 28°C (à 15h)