Elections 2010

Togo : « Bourrages d’urnes, votes de mineurs… », selon la mission d’observation électorale de l’Union européenne

par AfriScoop , le 23 mai 2010, publié sur ufctogo.com

La mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) qui a supervisé la dernière présidentielle du 4 mars au Togo relève de « nombreuses irrégularités » dans ce processus, a appris samedi, AfriSCOOP de sources concordantes à Lomé.

 

La mission a relevé « des insuffisances de transparence qui n’ont toujours pas permis d’assurer la confiance de tous les acteurs dans l’administration électorale », a indiqué samedi, Raphael Pouyé le numéro 2 de la MOE UE, au cours d’un point de presse dans la capitale togolaise.

Les observateurs de l’UE notent par exemple que la vérification de l’encre indélébile le « seul garde-fous contre le vote multiple », n’a pas été faite dans 57% des bureaux supervisés. Alors que plusieurs milliers d’agents de forces armées et de sécurité ont voté par dérogation, le rapport révèle qu’« aucun n’a présenté d’ordre de mission » pouvant justifier cette situation. De même, avance le document, « la majorité des procurations étaient incomplètes puisque le nom des mandant et leurs signatures manquaient ».

Toujours au chapitre du déficit de transparence, M. Pouyé estime que l’abandon à la dernière minute de l’utilisation du VSAT (ndlr : technologie satellitaire de transmission des résultats) était également une mesure de transparence qui a manqué.

La MOE UE lève en outre, le voile sur des irrégularités relatives au profil et au nombre des votants.

« Dans 10% des bureaux de vote visités, les observateurs européens ont remarqué des cas de votants dont l’apparence indiquait manifestement qu’ils étaient mineurs », rapporte la mission qui dit ne pas disposer d’indicateurs pour estimer avec plus de précisions le nombre de mineurs impliqués.

« Les militaires, gendarmes ou policiers ayant voté dans leurs bureaux d’affectation le 2 mars (ndlr : jour spécial de vote prévu pour eux)…ont été en mesure, s’ils le souhaitaient, de voter une seconde fois le 4 mars dans les mêmes bureaux », ajoute le document.

Pire, la MOE UE déclare avoir remarqué des cas de bourrages d’urnes ainsi qu’« une centaine de bureaux de vote affichant des taux de participation de plus de 100% ».

Cette mission s’est aussi appesantie sur la période préélectorale. Ainsi, elle a dénoncé dans son rapport, une précampagne massive en faveur de Faure Gnassingbé, le candidat du Rassemblement du peuple togolais (Rpt, au pouvoir).

« Le président sortant a réalisé une précampagne et une campagne de très grande ampleur, déployant des moyens sans commune mesure avec ceux des candidats concurrents ».

Par conséquent, la MOE UE a formulé 42 recommandations essentiellement à l’endroit des autorités togolaises.

« Les 42 recommandations de la MOE UE reflètent la nécessité de réformes et de modifications fondamentales devant améliorer le caractère transparent et consensuel des prochaines échéances électorales », indiquent un communiqué.

Celle-ci fait néanmoins remarquer que nombre de ces recommandations ont été déjà formulées en 2007 suite aux dernières législatives, mais n’ont nullement été respectées. L’une des principales recommandations suggère que « le vote par anticipation, le vote par liste d’omis et le vote par procuration soient abolis ».

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne a séjourné du 19 janvier au 25 mars au Togo et a déployé 130 observateurs dans 35 préfectures du pays. Venus de 25 Etats-membres de l’Union européenne et de la Suisse, ces observateurs ont visité 657 bureaux de vote sur 5930 au total. La présentation du rapport définitif met officiellement fin à cette mission qui aura coûté plusieurs millions d’euros au contribuable du vieux continent.

 

© Copyright AfriScoop - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
20 juillet 2017
Lomé 28°C (à 15h)