UFCTOGO.COM

Union des Forces de Changement pour un Togo libre et démocratique !

Lomé, édition texte du 21 octobre 2017  -  Voir l'édition graphique [6]


Menu [5]  >   Accueil [1]  >   Politique [2]  >  Politique

Adamavo, le meeting des chansons émouvantes

par UFCTOGO.COM le 1er février 2015, publié sur ufctogo.com

16h : Le Président national de l’Union des Forces de Changement (UFC) arrive sur le terrain d’ADANMAVO MAYAKOPE, accompagné des ministres, des membres du Bureau directeur. Pour l’accueillir, une immense clameur monte de la foule qui attend. Au premier rang de celle-ci les chefs traditionnels et les militants de l’UFC d’Adanmavo, d’Adakpamé, de Baguida Centre, de Baguida Plantation, ainsi que les membres des Bureaux des dix huit fédérations de l’UFC de Lomé.

Après cet accueil, suivront la prière d’ouverture qui implore Dieu afin qu’il remplisse le meeting de sa présence, puis l’hymne national, puis l’hymne du parti et une minute de silence à la mémoire de tous ceux qui sont morts dans les violences politiques au Togo, dont le Président Sylvanus OLYMPIO, assassiné le 13 janvier 1963.

Quand il prendra la parole, le Président national de l’UFC dira qu’il a beaucoup été ému par la présence des Chefs traditionnels, celle des femmes venues avec leurs enfants comme pour semer en eux l’amour de l’UFC, l’accueil de la foule et les différentes interventions qui l’ont précédé. Je ne suis pas venu vous parler, mais vous écouter, afin de savoir dans quel sens travailler avec mes collaborateurs pour que l’UFC continue à exprimer dans ses actes et paroles, les véritables préoccupations et attentes du peuple.
Et les différentes interventions lui ont donné l’occasion de moissonner des informations importantes sur les préoccupations du peuple.

M. SEGNIGA Gérard, porte parole des Fédérations organisatrices du meeting ouvrira la série des interventions en souhaitant la bienvenue à M. Gilchrist OLYMPIO, Leader de l’UFC, en remerciant les Chefs traditionnels pour leur présence au meeting et en assurant le Président national du soutien sans faille des militants de l’UFC à Adanmavo, Adakpame, Baguida Centre, Baguida Plantation, du 2ème Arrondissement A, 2ème Arrondissement B et 2ème Arrondissement C. Il invitera la foule présente au meeting à considérer M. Gilchrist OLYMPIO, comme la solution au problème togolais, à en convaincre leurs parents et amis pour que la victoire de l’UFC soit acquise.

Lui succédant, Mme ATALE Victoire au nom des femmes chantera, car comme on dit ,chanter c’est parler deux fois. Dans cette chanson, reprise en chœur par la foule de militants, elle demande aux Togolais de ne pas avoir peur, d’être assurés sous la pluie ou le soleil brûlant que la victoire de l’UFC est inéluctable. A cette fin, elle conviera tous les militants de l’UFC à partager cette conviction autour d’eux dans la perspective du prochain scrutin présidentiel.

M. NIKOE Akuete, porte parole de la jeunesse ouvrira aussi son intervention par une chanson sur l’amour de la Patrie reprise en chœur par la foule. Puis il dira que de 1990 à 2010, la jeunesse togolaise manipulée n’a pas su aimer son pays. Elle cassait, détruisait les biens publics, et oubliait les bons préceptes de l’éducation des parents qui veulent tous des enfants dignes, intelligents, qui réussissent dans la vie, qu’ils soient paysans, fonctionnaires, ou responsables politiques. L’accord signé en 2010 entre l’UFC et le RPT a ouvert les yeux de la jeunesse togolaise sur leurs responsabilités dans l’édification de la nation togolaise. La paix d’abord, telle doit être leur priorité, a-t-il poursuivi, en soulignant aussi que sans la paix qu’ a permis l’accord de 2010, les Chefs traditionnels ne seraient pas venus au meeting de l’UFC. La jeunesse, a-t-il conclu, a compris qu’il lui faut être utile, mais il faut que le pays sache l’accompagner dans cette conviction en créant des emplois, en l’aidant à s’intégrer dans le processus de création de richesses et de partage de celles-ci.

Pour finir, M. NIKOE a invité la jeunesse togolaise à choisir quand viendra le jour du scrutin présidentiel le candidat qui a donné la preuve de son amour pour le pays, qui a opté pour la prospérité du pays, pour le bonheur de tous les Togolais.

Le ministre de l’Environnement, membre du Bureau directeur de l’UFC, M. André Johnson commencera son intervention avec un passage du psaume 92 :
« Les justes croissent comme le palmier, Ils s’élèvent comme le cèdre du Liban.
Plantés dans la maison de l’Eternel, Ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu ;
Ils portent encore des fruits dans la vieillesse, Ils sont pleins de sève et verdoyants, »
Un passage qui rassure tous ceux qui évoquent son âge, pour dire que M. Gilchrist OLYMPIO ne peut plus porter les couleurs de l’UFC pour un éventuel scrutin. Et de poursuivre à propos des retombées de l’accord UFC/RPT, que ce dernier avant d’être compris comme une démarche qui a porté des fruits ou non, doit d’abord être envisagé comme un sacrifice consenti par M. Gilchrist OLYMPIO, dont le père, Président de la République fut assassiné le 13 janvier 1963, Gilchrist Olympio, qui le 5 mai 1992 fut criblé de balles à Soudou avec certains de ses compagnons qui y perdirent la vie. Si malgré ces épreuves, il a pu tendre la main pour la paix et la réconciliation des Togolais, il faut comprendre un immense sacrifice ; consenti au nom de l’amour qu’il a pour le Togo son pays et les Togolais, ses compatriotes.

Et d’ajouter que si cet accord n’a pas encore permis d’obtenir tout ce que les signataires sont en droit d’en attendre, il porte néanmoins déjà quelques fruits : la fête du 13 janvier a été abolie, le 27 avril a été réhabilité, la paix a été consolidée, les investisseurs reviennent, des routes sont faites, le réseau électrique s’étend, des projets fleurissent comme celui du reboisement de nos forêts, dans le cadre duquel les Allemands à travers GIZ accompagnent le Togo.

Lui succédant, M. N’TSUKPOE Thomas du Bloc d’Action pour le Changement, après avoir réaffirmé son soutien à la politique de l’UFC soulignera, que la pérennisation de cet accord passe logiquement par une élection de M. Gilchrist OLYMPIO à la présidence de la République, pour qu’en fils meurtri, il organise le rapatriement de la dépouille du Président OLYMPIO, des funérailles nationales pour lui, et permette aux Togolais de faire leur deuil sur cette tragédie afin de les délivrer du traumatisme qu’il a engendré.

M. Eliott OHIN, à propos de la position de l’UFC face au prochain scrutin présidentiel, dira qu’il constitue un rendrez vous crucial pour le changement, le changement total attendu par les Togolais. Car c’est par les urnes, ajoutera –t-il, que passera ce changement. Il ne s’agira pas d’une victoire pour M. Gilchrist OLYMPIO seul, pour l’UFC seule, mais pour tous les Togolais, pour tout le Togo, tout le peuple togolais.
Sur le développement, que doit permettre ce changement, M. OHIN dira que l’UFC a un programme en matière de promotion de la jeunesse, de la santé, de l’agriculture, de l’éducation. Ce programme une fois que le congrès du parti l’adoptera sera vulgarisé pour que tous les Togolais en prennent connaissance et apprécient la richesse du travail que l’UFC entend abattre pour le changement total que les Togolais veulent.

Le ministre ministre DIABACTE, Membre du Bureau directeur prendra ensuite la parole pour féliciter les femmes de l’UFC, les femmes togolaises en général pour leur engagement dans le combat pour un Togo heureux et prospère. Mais pour cela, ajoutera-t-i, il faut se garder des intrigues et savoir que le travail seul compte.

Cerise sur le gâteau du meeting d’Adanmavo, l’intervention de Togbui Assou ADANMAVO II Chef d’Adanmavo consistera d’abord en une chanson émouvante rappelant les racines de l’UFC. Puis il saluera les efforts de l’UFC en faveur de la paix, en ajoutant qu’une telle démarche si elle se poursuit ne peut que se traduire par la victoire pour tous les Togolais.

© Copyright UFCTOGO.COM

Haut de la page [8]



A propos de l’édition en mode texte de UFCTOGO.COM

Cette page vise à améliorer le confort de lecture des internautes qui ne disposent que d’une connexion bas débit ou d’un terminal en mode texte (VT, tablette braille, synthétiseur vocal...).

UFC Togo Copyright 1998-2010 | Webmastering EDS | Powered by SPIP | Contact