Reportage

Samedi 20 Mars, plus de 200 000 personnes dans les rues de Lomé pour réclamer leur victoire à l’élection présidentielle du 4 Mars 2010

par Eric Dupuy (UFC) , le 21 mars 2010, publié sur ufctogo.com
Photo /

 

Plus de 200 000 togolais dans les rues pour réclamer leur victoire

Les Togolais sont loin de vouloir baisser les bras face à ce Nième hold-up électoral du régime RPT avec la complicité active de la CENI et de la Cour Constitutionnelle.

Pour le second Samedi consécutif, à l’appel du Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC), les populations de Lomé sont sorties encore plus nombreuses, dépassant les 250 000 dans les rues de la capitale togolaise. Sur les nombreux écriteaux on pouvait lire : «  FRAC espoir de tout le peuple, Faure reconnait ta défaite, libérez tous les détenus du MCA ou encore le pouvoir ou la mort etc..  ». Ils étaient unanimes à réclamer le pouvoir pour leur Président élu, Jean-Pierre FABRE.

«  Monsieur le Président élu de la République du Togo Jean-Pierre Fabre…  » c’est en ces termes que Agbéyomé Kodjo, le Président de Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) a commencé son intervention. Bien que candidat à la présidentielle du 4 mars, Agbéyomé Kodjo reconnaît que les togolais dans leur grande majorité ont porté leur choix sur le candidat du FRAC ; «  la Cour constitutionnelle a proclamé des résultats faux  » a –t-il poursuivi avant d’appeler la foule à ne jamais céder et à toujours répondre massivement aux appels du FRAC.

«  Qui est le président élu ?  » a demandé Dahuku Péré de Alliance à la foule. Sans surprise la marée humaine a répondu d’une seule voix : «  C’est Jean-Pierre Fabre  ».

«  Nous menons ce combat depuis trop longtemps et cela doit prendre fin cette année  » a lancé Péré avant d’ajouter «  nous sommes prêts à verser notre sang pour que le Togo soit libéré car les générations futures doivent être épargnées de la dictature du clan Gnassingbé  ».

Abi Tchessa, le Président du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) a souhaité que cette année 2010 soit véritablement une nouvelle ère pour libérer le Togo. «  Nous ne pouvons plus vivre des années de confiscation de pouvoir  », a-t-il ajouté.

Aimé Tchabouré Gogué, d’ADDI, à son tour, s’est félicité de la mobilisation qui prend de l’ampleur de jour en jour, signe de la détermination des togolais à dénoncer le vol de leur suffrage et à revendiquer leur victoire . Tout comme ceux qui l’ont prédécédé à la tribune, Aimé Tchabouré Gogué a dénoncé le régime RPT qui, incapable de diriger ce pays, s’emploie à se maintenir au pouvoir par tous les moyens.

Sam Djobo de Sursaut Togo a rappelé ce que tout le monde sait : «  la Cour constitutionnelle n’a jamais dit le droit  » avant d’ajouter que l’accession au pouvoir de Jean-Pierre Fabre va permettre aux togolais de pouvoir vivre décemment.

Dans son intervention, le 1er Vice-Président de l’UFC, Patrick Lawson a appelé à une autre grande mobilisation le mercredi 24 Mars. Cette mobilisation a-t-il précisé, se fera avec des bougies à la main. Il a insisté sur la nécessité de la mobilisation, du maintien de la flamme jusqu’à la victoire finale.

Pour terminer, c’est sous un tonnerre d’applaudissements que le Président élu a pris la parole. Pendant plus de vingt minutes, il a rappelé les nombreuses violations des droits humains par le régime RPT, notamment, pendant tout le processus électoral et la nécessité de l’instauration d’un véritable Etat de droit au Togo. Jean-Pierre FABRE a ensuite dénoncé avec vigueur la saisie par la gendarmerie, des ordinateurs et procès-verbaux appartenant à l’UFC ainsi que les arrestations, sans raison aucune, de militants et sympathisants de l’UFC et du FRAC. « Si nous nous laissons encore faire, nous détruisons l’aspiration des Togolais à la démocratie et au changement » a-t-il poursuivi en martelant « cette fois-ci, ça ne passera pas ! »

En ce qui concerne les félicitations adressées par la communauté internationale à Faure Gnassingbé, Jean-Pierre FABRE a précisé qu’il s’agit de simples formalités diplomatiques. Il a poursuivi en rappelant que seul le peuple togolais pourra se libérer de cette dictature héréditaire.

Jean-Pierre FABRE a appelé à une autre manifestation pour le Samedi 27 Mars 2010 en précisant que la mobilisation du Mercredi 24 Mars à 17h devant le siège de l’UFC sera une veillée de prières et de chants pour l’enterrement du régime RPT

S.C

 

© Copyright Eric Dupuy (UFC)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
17 novembre 2017
Lomé 27°C (à 23h)