Education

Togo : Risque de nouveau face à face ce vendredi entre étudiants et forces de l’ordre à Lomé

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 1er juillet 2011, publié sur ufctogo.com

 

Les mouvements estudiantins qui paralysent les activités au Campus universitaire de Lomé depuis le 25 mai risquent de dégénérer en crise sociale ce vendredi 1er juillet. Et pour cause le Mouvement pour l’Emancipation de l’Etudiant Togolais dont le premier responsable ADOU Sébou a été exclu pour six ans des Universités du Togo prévoit une marche interdite sur la présidence de la République à laquelle se joignent des partis politiques.

Pour les étudiants, « cette marche a pour but le retrait de la mesure d’exclusion de six ans de l’Université de Lomé prise contre le président du MEET et la reprise des discussions en vue de trouver des solutions efficientes aux revendications des étudiants ». Théoriquement, la marche part de Colombe de la paix avec pour point de chute la présidence de la République dans les environs de l’Hôtel Ibis.

Dès l’annonce de cette marche, des partis politiques comme le CAR, ainsi que le FRAC ont appelé leurs militants à se joindre au mouvement.
Dans le même temps, les autorités ont officiellement estimé que la demande de la marche n’a pas suivi les dispositions de la nouvelle loi sur les manifestations publiques et donc ne saurait être faite. Qu’adviendra-t-il quand on sait que les étudiants tiennent faire la marche ?

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
29 mai 2017
Lomé 27°C (à 03h)