Emmanuel Bob Akitani

Retour sur l’hommage de l’UFC à Emmanuel Bob AKITANI

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 3 juin 2011, publié sur ufctogo.com

 

Le mercredi 1er juin 2011, après une série d’hommages en son domicile et à l’Eglise Sainte Rita de Witi à Lomé, le corps sans vie d’Emmanuel Akakpovi Bob AKITANI a été porté en terre au cimetière d’Adjido à Aného à 45 Km à l’Est de Lomé.

L’histoire retiendra que l’Union des Forces de Changement UFC dont l’illustre disparu a défendu les couleurs lors des élections présidentielles de 2003 et 2005 n’est pas restée en marge de ces cérémonies d’adieu à cet ancien ingénieur des mines et compagnon de lutte du père de l’indépendance du Togo, Sylvanus Olympio.
En réalité, l’homme que l’on considère à l’Union des Forces de Changement comme un « infatigable combattant pour l’émergence d’un Togo uni et prospère … » en raison de sa longévité sur la scène politique aura reçu du parti « DETIA »une reconnaissance méritée dès l’annonce de son décès le lundi 16 Mai 2011 à la Clinique BARRUET.
Des messages de condoléances à la famille et des visites au domicile de l’illustre disparu ont été les premières réactions des premiers dirigeants du parti avec en tête Gilchrist Olympio, le président national de l’UFC.
Et même si selon le programme officiel la dernière vague d’hommages ne devrait débuter que le mardi 31 Mai, déjà le lundi le parti de Gilchrist Olympio qui a déjà mis en place un comité d’organisation dans le cadre de ce décès était en pré veille au domicile du défunt.
A cette occasion, des centaines de personnes composées exclusivement de partisans et sympathisants de l’UFC au premier rang desquels le président national vêtues aux couleurs du parti ont annoncé les couleurs à travers une cérémonie qui aura duré de 18 à 21 heure. Vingt quatre heures plus tard, ils seront encore au rendez-vous de la veillée funèbre organisée par la famille. Ici comme la veille, la chorale « DETIA » ainsi que des groupes folkloriques du parti ont soit animé ou co-animé la cérémonie.

Mais le pic de la cérémonie d’hommages sera atteint le mercredi avec la messe d’enterrement, à laquelle ont pris part des représentants des principaux partis politiques à savoir le CAR, la CDPA, l’ANC, le RPT pour ne citer que ceux-là. Celle-ci a été précédée d’une cérémonie du retrait de l’illustre disparu de l’Union des Forces de Changement.

Aux jeunes générations qui n’ont pas connu l’homme, on dira surtout qu’il est de ceux qui ont, porté sur les fonts baptismaux l’Union des Forces de Changement au début du processus de démocratisation du pays. « Aux heures noires vécues par notre parti, sous les coups de butoir du régime au pouvoir, il a tenu avec courage et fermeté, la barre du navire UFC, seul parti dont les activités donnent le tournis au pouvoir RPT et à son armée…La fidélité de Emmanuel Akitani à Gilchrist Olympio ne savait souffrir d’aucun atermoiement ni d’aucune réserve. Entre les deux hommes, il y avait un respect mutuel et une certaine complicité » témoignera Jean Claude HOMAWOO dans l’oraison funèbre de l’UFC au défunt.

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
22 octobre 2017
Lomé 26°C (à 07h)