POLITIQUE

Rencontre entre l’UFC Yoto et son bureau régional conduit par Nicodème Habia

par UFCTOGO.COM , le 6 décembre 2012, publié sur ufctogo.com

Une semaine après sa rencontre avec les populations de Badja dans la préfecture de l’Avé, une localité située à 35 km à l’ouest de Lomé, le député de l’Union des forces de changement (UFC) Nicodème Habia et tout le bureau régional de ce parti se sont entretenus avec les responsables des bureaux fédéraux et cantonaux de l’UFC à Tabligbo dans la préfecture de Yoto située à 75 km à l’Est de Lomé.

 

Cette rencontre a pour but de recueillir les doléances des responsables de l’UFC de la région et de les mobiliser pour les échéances électorales à venir. « Nous voulons que vous travailliez pour arracher en faveur de l’UFC tous les trois sièges de la préfecture de Yoto. C’est une joie pour moi de voir que l’UFC existe encore dans le Yoto. Ceci permettra à l’UFC de s’installer davantage dans le Yoto et vous verrez le changement. Est-ce qu’en voyant la ville de Tabligbo on peut dire qu’il y a de grands cadres et responsables politiques natifs de cette préfecture ? », a interrogé l’assistance le député Kouévi-Koko Folly.

Celui-ci a expliqué aux responsables fédéraux, les raisons qui ont motivé l’UFC à prendre certaines positions par rapport à l’actualité.
Pour le député Kuevi, tout le « bruit » que font le collectif sauvons le Togo (CST) et la coalition Arc-en-ciel « n’aboutira à rien » parce que, a-t-il relevé, « la masse n’est jamais le baromètre du poids d’un parti politique ».

Ce dernier a également expliqué aux responsables fédéraux et cantonaux de l’UFC, les raisons qui ont empêché l’UFC de prendre la tête de la Commission électorale nationale et indépendante (CENI).

JPEG - 73.8 ko

« L’UFC avait estimé que la présidence de la CENI lui revenait de droit et le président Gilchrist Olympio avait mis tout son poids dans la balance pour convaincre la mouvance présidentielle. Mais ceux de la mouvance ont refusé et ont plutôt proposé d’autres personnes. Nous avons, nous aussi rejeté Tabiou et Potopéré qui ont eu à proclamer de faux résultats en défaveur de l’UFC. Il a fallu alors que nous trouvions quelqu’un qui soit une personne de principes et c’est madame Angèle Aguigah que nous avons trouvée », a fait savoir le député Kouevi qui a encouragé les responsables des bureaux fédéraux et cantonaux de l’UFC à se mettre en ordre de bataille et à trouver les « bonnes personnes » devant représenter le parti au cours des échéances électorales à venir.

L’honorable Nicodème Habia a pour sa part saisi l’occasion de cette réunion pour faire la présentation à l’assistance de Daniel Assiomgbon, natif d’Essè Sogbedji,un canton de la préfecture de Yoto vivant à Dallas aux Etas-Unis. « Des gens pensent que Yoto appartient à un certain parti, mais je vous dis que c’est faux. L’UFC a toujours fait de bons scores dans le Yoto. Notre frère Daniel a toujours soutenu la fédération de l’UFC de Yoto et il est maintenant de retour pour soutenir le travail qui se fait », a-t-il expliqué.

« En 2015, l’UFC aura le pouvoir et cette victoire doit commencer aujourd’hui par la victoire aux élections législatives », a renchéri le député Habia. Ce dernier a encouragé les présidents des bureaux fédéraux et cantonaux à « convaincre les gens » et à leur parler.

« Au Togo, il n’y a pas de parti politique qui puisse succéder au RPT au pouvoir à part l’UFC parce qu’il y a la confiance entre nous », a-t-il martelé avant d’appeler les militants et sympathisants de son parti à cultiver les vertus de « l’apaisement et de l’unité. Je vous dis que l’UFC doublera son score en 2013 parce que nous sommes au gouvernement et nous ne nous laisserons plus voler », a avancé Nicodème Habia.

Ce parti a adopté depuis quelques mois l’organisation des rencontres de ses bureaux fédéraux dans les différentes préfectures que comptent la préfecture Maritime.

 

© Copyright UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
17 décembre 2017
Lomé 27°C (à 22h)