Politique

Recueillement en souvenir du feu Président Sylvanus Olympio

par UFCTOGO.COM , le 13 janvier 2015, publié sur ufctogo.com

 

Le 13 janvier 1963 : un drame national secoue le Togo. Son Président, le père de son indépendance, Sylvanus OLYMPIO est assassiné au petit matin. Le premier coup d’Etat de l’Afrique indépendante venait de s’accomplir sous les yeux médusés du monde, dont un illustre représentant, le Président américain John KENNEDY présentera Sylvanus OLYMPIO comme un sage, qui a œuvré à la paix en Afrique, au rapprochement entre Anglophones et Francophones du continent, et permis aux dirigeants américains d’avoir une meilleure compréhension des problèmes africains.
Pourtant ce matin du 13 janvier, l’histoire a trahi le Togo, trahi Sylvanus Olympio, trahi tous les hommes de bonne volonté. Le recueillement en ce jour, depuis lors ramène les Togolais chaque année devant Dieu, le maître de l’histoire, qui seul sait, et nous empêche de continuer à poser la douloureuse question du pourquoi, pour nous convier à l’espérance dans sa miséricorde.
Le 12 janvier 2015, pour inaugurer le recueillement dans le cadre de la commémoration des 52 ans de ce drame national, une veillée de prières a réuni autour du Président National de l’UFC, M. Gilchrist OLYMPIO et de la famille, des sympathisants de l’idéal d’ABLODE, des responsables politiques, traditionnels ainsi qu’une foule de militants.
Le recueillement s’articulera ici d’abord autour de Ben Sirac le Sage, qui recommande aux hommes, aux peuples de faire l’éloge de ces hommes glorieux que sont nos ancêtres, surtout quand il s’agit « des souverains de royaumes, des hommes renommés pour leur puissance, des conseillers clairvoyants, des messagers de prophéties, des guides du peuple par leurs conseils, leur compétence à l’instruire et les sages paroles de leur enseignement. » Surtout encore, quand ces ancêtres « ont laissé un nom dont on peut faire l’éloge, ou qu’ils ont été des hommes de miséricorde, dont les œuvres de justice n’ont pas été oubliées. »
Tel fut le cas de cette veillée, où les prières ont été suivies d’un film retraçant la vie de l’illustre disparu, ses œuvres inoubliables, dont les Togolais et tous les hommes de bonne volonté se veulent des héritiers.
La messe qui a rassemblé le 13 janvier 2015 à partir de 8h à l’Eglise franciscaine de Hanoukopé la famille OLYMPIO et les militants de l’ABLODE autour de M. Gilchrist OLYMPIO, Président National de l’UFC a repris en écho la grandeur que Dieu a conféré à l’homme avec le rappel du Psalmiste « Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ?Tu l’as abaissé un peu au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur ;tu as mis sous ses pieds toutes choses. » L’homme a été créé grand, parce que tout lui a été soumis. Le prêtre dans son homélie soulignera que les dirigeants de nos pays ont reçu pour mission de veiller au bonheur des créatures de Dieu, à leur dignité. Sylvanus OLYMPIO, le Père de l’Indépendance, dont nous commémorons aujourd’hui la mort a essayé de le faire, a-t-il poursuivi. Et d’ajouter en écho avec l’évangile du jour où Jésus interpelle vivement un démon en lui commandant de sortir d’un homme, que cette tâche confiée aux dirigeants des pays n’est pas toujours aisée, car nombreux sont les démons qui les guettent, démons qu’il a demandé au Seigneur d’interpeler pour que le Togo connaisse la paix et s’ancre dans l’espérance.
Les cérémonies de recueillement prévues pour ces 53 ans de la mort du Père de l’Indépendance se sont achevées avec un pèlerinage sur sa tombe où M. Gilchrist OLYMPIO a déposé une gerbe de fleurs.

 

© Copyright UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
24 février 2017
Lomé °C (à 0h)