POLITIQUE

Plaidoyer du souverain pontife pour une gouvernance limpide en Afrique

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 23 novembre 2011, publié sur ufctogo.com

L’Union des Forces de Changement (UFC) accueille avec satisfaction l’appel de Sa Sainteté, Pape Benoît XVI, depuis l’Aéroport Bernardin au Bénin, à l’endroit des Chefs d’Etat, des responsables politiques et religieux africains. Cet appel moral résonne plus qu’une recommandation et s’apparente plutôt à une obligation de bien faire.

 

L’Union des Forces de Changement (UFC) accueille avec satisfaction l’appel de Sa Sainteté, Pape Benoît XVI, depuis l’Aéroport Bernardin au Bénin, à l’endroit des Chefs d’Etat, des responsables politiques et religieux africains. Cet appel moral résonne plus qu’une recommandation et s’apparente plutôt à une obligation de bien faire.

L’Union des Forces de Changement (UFC) souhaite que le Togo prenne sa part de responsabilité dans ce message fort du souverain pontife adressé à toute l’Afrique.

Dans son allocution, Sa Sainteté estime que « …….. Nombreux ont été également les conflits engendrés par l’aveuglement de l’homme, par sa volonté de puissance et par des intérêts politico-économiques qui font fi de la dignité des personnes ou de celle de la nature. La personne humaine aspire à la liberté ; elle veut vivre dignement ; elle veut de bonnes écoles et de la nourriture pour les enfants, des hôpitaux dignes pour soigner les malades ; elle veut être respectée ; elle revendique une gouvernance limpide qui ne confonde pas l’intérêt privé avec l’intérêt général ; et plus que tout, elle veut la paix et la justice. En ce moment, il y a trop de scandales et d’injustices, trop de corruption et d’avidité, trop de mépris et de mensonges, trop de violences qui conduisent à la misère et à la mort. »

Au cœur de notre lutte en tant que principal parti de l’opposition, depuis des années, rayonne cette volonté à faire en sorte que les citoyens togolais retrouvent ses repères et vivent avec dignité. Cette lutte qui continue encore aujourd’hui s’inscrit résolument dans l’esprit du message de Sa Sainteté car, le courage qui motive le dépassement de soi des responsables du parti et qui les a sagement conduits à engager des discussions pour l’apaisement politique et le redressement socioéconomique est, si nous pouvons nous le permettre, une réponse à l’appel de Dieu. Un appel qui vient d’être révélé publiquement par le représentant de Pierre.

Il a poursuivi dans les termes que voici : « Ces maux affligent certes votre continent, mais également le reste du monde. Chaque peuple veut comprendre les choix politiques et économiques qui sont faits en son nom. Il saisit la manipulation, et sa revanche est parfois violente. Il veut participer à la bonne gouvernance. Nous savons qu’aucun régime politique humain n’est idéal, qu’aucun choix économique n’est neutre. Mais ils doivent toujours servir le bien commun. Nous nous trouvons donc en face d’une revendication légitime qui touche tous les pays, pour plus de dignité, et surtout pour plus d’humanité. L’homme veut que son humanité soit respectée et promue. Les responsables politiques et économiques des pays se trouvent placés devant des décisions déterminantes et des choix qu’ils ne peuvent plus éviter.
De cette tribune, je lance un appel à tous les responsables politiques et économiques des pays africains et du reste du monde. Ne privez pas vos peuples de l’espérance ! Ne les amputez pas de leur avenir en mutilant leur présent ! Ayez une approche éthique courageuse de vos responsabilités et, si vous êtes croyants, priez Dieu de vous accorder la sagesse ! Cette sagesse vous fera comprendre qu’étant les promoteurs de l’avenir de vos peuples, il faut devenir de vrais serviteurs de l’espérance. Il n’est pas facile de vivre la condition de serviteur, de rester intègre parmi les courants d’opinion et les intérêts puissants. Le pouvoir, quel qu’il soit, aveugle avec facilité, surtout lorsque sont en jeu des intérêts privés, familiaux, ethniques ou religieux. Dieu seul purifie les cœurs et les intentions. »

L’Union des Forces de Changement (UFC) est ainsi confortée dans sa vision politique et maintient l’élan de sa nouvelle démarche politique de réconciliation conduite avec circonspection par le Président National, Gilchrist Olympio.
Nous restons convaincus que la sagesse divine qui a inspiré son engagement sur cette voie de réconciliation et de paix, nous conduira certainement vers l’espérance que le Saint Père attache à notre continent et précisément à notre cher pays, le Togo.

« L’Église n’apporte aucune solution technique et n’impose aucune solution politique. Elle répète : n’ayez pas peur ! L’humanité n’est pas seule face aux défis du monde. Dieu est présent. C’est là un message d’espérance, une espérance génératrice d’énergie, qui stimule l’intelligence et donne à la volonté tout son dynamisme. »

Autrement dit, nul ne se soustraira au jugement de l’histoire s’il passe outre cette feuille de route dont la charpente s’articule autour de la consolidation de la démocratie, le l’Etat de droit, de l’alternance politique, de l’amour du prochain, de la justice, du partage, du respect de l’autre et de la parole donnée.

La rédaction

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
23 octobre 2017
Lomé 27°C (à 20h)