E. Bob Akitani

Oraison funèbre de Akakpovi Emmanuel Bob Présient d’Honneur de l’Union des Forces de Changement

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 3 juin 2011, publié sur ufctogo.com

 

Emmanuel AKITANI Bob, c’était son nom et c’était lui, unique en son genre ; c’était celui là qui à la suite de l’élection présidentielle du 24 avril 2005, sans trembler déclare URBI et ORBI « je suis le seul président élu du Togo ». L’homme, malgré son apparence fragile n’a jamais tremblé.

Il avait la stature du commandeur. Il incarnait la force tranquille. Il était comme trempé dans du bronze. Politique jusqu’au bout des ongles, Emmanuel Bob a été présent et actif tout au long de l’histoire politique de notre pays. Très tôt dans sa jeunesse, il a été un militant remarqué de la jeunesse du comité de l’Unité Togolaise (CUT) aux côtés des héros de l’Indépendance.

Infatigable combattant pour l’émergence d’un Togo uni et prospère, c’est lui qui a porté sur les fonds baptismaux l’Union des Forces de Changement dont il a été le candidat aux élections présidentielles de 2003 et 2005. Bref, il a fait de la lutte contre l’injustice et de l’arbitraire un sacerdoce.

Aux heures noires vécues par notre parti, sous le coup de boutoir du régime au pouvoir, il a tenu avec courage et fermeté, la barre du navire UFC, seul parti dont les activités donnent le tournis au pouvoir RPT et à son armée.

Malgré l’éloignement du président National maintenu hors du Togo, la sérénité régnait dans les rangs de l’Union des Forces du Changement. La fidélité de Emmanuel AKITANI Bob à Gilchrist Olympio ne savait souffrir d’aucun atermoiement ni d’aucune réserve. Entre les deux hommes, il y avait un respect mutuel et une certaine complicité. Ils s’estiment mutuellement.

Emmanuel Akitani Bob était d’une grande élégance morale et d’une intégrité sans faille, faites de beaucoup de modestie et de réserve. Il parlait peu et écoutait beaucoup dans sa grande érudition. C’était un sage.

Mais comme nous le savons tous, la maladie est le pire ennemi de l’homme. Emmanuel AKITANI Bob terrassé par la maladie en mai 2005 a dû malgré lui s’éloigner de la vie politique.

Pour que des soins appropriés lui soient administrés, l’UFC et son président national l’ont fait évacuer sur la France où il a été admis successivement à l’hôpital Américain de Neuilly à Paris et à l’Hôpital Seclin à Lille.

Pour ce faire, il a été accompagné par un cadre du parti en l’occurrence ma modeste personne qui est restée à son chevet pendant près de six mois.

C’est ici le lieu de parler et de féliciter Monsieur Laurent Kossi un jeune militant d’une trentaine d’années à qui le les médecins traitant ont délivré un satisfecit pour son dévouement au côté du président en ces moments difficiles jusqu’à son retour à Lomé le 31 octobre 2007 où il a rejoint sa famille.

La nouvelle de sa disparition ce 16 mai 2011 soit près de quatre ans après son retour, a créé le désarroi au sein de la famille UFC où son souvenir demeure impérissable.
Papa Emmanuel AKITANI Bob, en ce moment de séparation, tes enfants et ton compagnon de lutte Gilchrist Olympio te rendent un hommage déférent pour tout ce que tu as fait pour le parti et pour le Togo.

Adieu ! Adieu ! Adieu !
Repose en paix

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
24 avril 2017
Lomé 33°C (à 16h)