Reportage

Meeting d’Akodesséwa ce samedi 6 juin 2009

par UFCTOGO.COM , le 7 juin 2009, publié sur ufctogo.com

L’Union des Forces de Changement (UFC) a initié une série de meeting qui doit aboutir à une grande marche populaire de protestation le 20 juin 2009 contre le refus de Faure Gnassingbé de mener des réformes constitutionnelles, institutionnelles et consensuelles dignes, garantes d’une élection libre et transparente.

Photo /

 

Le premier des meetings a eu lieu ce samedi à Akodesséwa organisé conjointement par les fédérations du 2ème et 3ème arrondissements.

Premier à prendre la parole, le secrétaire national à l’organisation, Monsieur Robert Olympio, a fustigé les compatriotes qui mordent à l’appât de l’achat de conscience proposé par le pouvoir. Il a demandé à la population de reprendre son destin en main, de refuser l’avilissement par quelques billets de banque et de travailler pour une victoire des forces de changements en 2010 pour eux et pour la génération future.
Prenant la parole, le conseiller du président national maître Djovi Galli, a expliqué aux populations que le RPT conduit par Faure Gnassingbé a détruit le Togo au cours de plus de 40 ans de gouvernement, ils doivent par conséquent quitter le pouvoir. Avec le slogan : (o gban doua o la djoo, ils ont détruit le pays, ils doivent partir).
En suite ce fut le tour du secrétaire général Monsieur Jean-Pierre FABRE d’expliquer aux populations les manœuvres du pouvoir au tour de CPDC. Selon le SG, il a fallu au pouvoir 7 décrets pour aboutir à un CPDC avec ni tête ni queue. Le pouvoir a prouvé par son comportement dans le processus qui entoure ce cadre qu’il est de mauvaise foi et qu’il n’a aucune volonté d’organiser des élections libres et transparentes malgré les morts d’avril 2005 qui sont dans les placards de Faure Gnassingbé, a ajouté le SG. Il revient alors aux togolais selon le SG, de se battre dans un mouvement d’ensemble pour obtenir les meilleures conditions d’organisation d’une élection juste et consensuelle. Pour finir, le SG a demandé aux populations de participer massivement à la grande marche du 20 juin prochain et de conclure que, tout togolais soucieux de l’avenir de ce pays doit participer à cette marche.

Avant l’intervention de la 3ème vice-présidente maître Isabelle Améganvi, les populations ont été émerveillées par l’artiste de la chanson Jha Ahmed Cissé qui leur a proposé son nouveau titre intitulé Essou Néné qui sortira à la fin de ce mois.
Maître Améganvi a expliqué aux populations une des raisons fondamentales qui ont amené l’UFC à refuser de participer au nouveau CPDC. Selon la vice- présidente, l’UFC refuse de revivre la comédie théâtrale à laquelle se sont livrés les partis amis du Rpt au cours du processus de dialogue qui a abouti à l’APG. Si le RPT a cru devoir élargir le cadre de dialogue, c’est qu’il a une stratégie et comme d’habitude, elle est contre la volonté populaire, a-t-elle ajouté. Et pour finir, elle a exhorté les togolais à se rassembler derrière les forces de changement pour la victoire finale, car les justes causes finissent toujours par triompher au nom du Tout Puissant Créateur.

Un autre RDV est pris pour le second meeting ce dimanche à Aflao Sagbado dans l’enceinte de l’EPP Wognomé.

 

© Copyright UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
23 mars 2017
Lomé °C (à 0h)