Communiqué

Manifestations du FRAC du 2 au 4 Avril 2010 à Lomé

par Eric Dupuy (UFC) , le 6 avril 2010, publié sur ufctogo.com
Photo /

 

« Fabre Président légitime », « Nous voulons notre Président élu Jean-Pierre Fabre », « La lutte populaire est invincible », « Sauvons la démocratie », « Stop à l’arbitraire », « Mobilisons-nous davantage », ou encore « Nous irons jusqu’au bout », voilà entre autres, les messages des manifestants au cours de la mobilisation.

Loin de se décourager, les togolais ont encore répondu par centaines de milliers à l’appel du FRAC et de son candidat élu, Jean-Pierre Fabre.
Du quartier de Bè, la marée jaune s’est rendue à la plage de l’hôtel Palm Beach, en passant par les artères de la capitale et en demandant au régime RPT, de reconnaître sa défaite et de rendre la victoire à celui que le peuple a souverainement élu, Jean-Pierre Fabre.

La diaspora togolaise à travers le Dr Ernest Morou, chirurgien à Lille (France), s’est jointe à la marche. « C’est par la lutte que nos aïeux ont acquis l’indépendance, c’est par cela que nous avons eu la conférence nationale souveraine et c’est aussi par ce moyen que nous allons installer Jean-Pierre Fabre dans le fauteuil présidentiel » a déclaré Dr Morou avant d’ajouter « Je m’étonne que l’Union Européenne qui a donné 16 millions d’Euros pour cette élection ferme les yeux sur cette mascarade. Je m’étonne que la France qui a connu la révolution de 1789, deux guerres mondiales et mai 68 ne comprenne pas que quand le peuple s’exprime il faut l’écouter. Nous supportons votre lutte, c’est Jean-Pierre Fabre qui a gagné … »

Agbéyomé Kodjo, le Président de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS), a appelé les autres forces vives du pays à se joindre à la lutte que mène le FRAC. Il a également appelé les forces armées togolaises ainsi que les forces de sécurités à se joindre au FRAC dès le samedi prochain car notre combat est celui du peuple togolais tout entier.

La lutte du FRAC étant celle de tous les Togolais, Aimé Gogué de l’ADDI, a invité les fonctionnaires, les élèves, les étudiants, les femmes du marché etc.. à se joindre massivement aux manifestations du FRAC.
« Jean-Pierre est le Président légitime et nous devons nous mobiliser davantage et nous irons jusqu’au bout », a déclaré Me Abi Tchessa du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR). Il a ensuite ajouté « Le Togo offre toujours le mauvais exemple au monde : le premier coup d’Etat avec l’assassinat du Président de la République, le premier coup contre la démocratie, la première succession monarchique dans une République… Depuis quand avez-vous appris qu’un Président élu écrit à la Cour Constitutionnelle pour savoir quand il doit prêter serment ? … Ca montre comment ces gens là savent très peu de chose du fonctionnement d’un Etat. Ca montre qu’ils savent eux-mêmes qu’ils sont illégitimes. »

Quant à Dahuku Péré, le Président de Alliance, il a insisté sur la réconciliation prônée par Faure Gnassingbé. Mr Péré a notamment déclaré que la véritable réconciliation commence par la justice électorale. Il a poursuivi en disant : « que le RPT cesse de voler, qu’on nous remette notre victoire et nous cesserons de manifester ».

A la tribune, Kofi Yamgnane a expliqué à la foule les actions que mènent certains européens en faveur de la démocratie au Togo. Il a précisé que deux européens ont observé, jusqu’à vendredi 02 Avril, une grève de la faim qui a abouti à la constitution d’une association dont la mission est de demander des comptes à l’Union Européenne qui a versé 16 millions d’euros pour le scrutin du 04 Mars 2010. Pour lui, le message est clair, le RPT ne peut aucunement prétendre réaliser en 5 ans, des chantiers qu’il n’a pu réaliser en 43ans. « S’ils aiment ce pays, qu’ils nous rendent le pouvoir ».

Patrick Lawson, 1er Vice-président de l’UFC a, à son tour, développé les initiatives que mène le FRAC pour que soient libérés dans les plus brefs délais, tous ceux qui ont été arrêtés au cours de l’élection présidentielle de 2010.
Jean-Pierre Fabre a développé les messages de ses prédécesseurs tout en soulignant les incongruités qui ont entaché le scrutin. Jean-Pierre Fabre a annoncé la tenue prochaine d’une autre veillée de prières pour confier à l’Eternel, la lutte du peuple togolais pour la démocratie. Pour lui, dans un Etat de droit, les forces de l’ordre et de sécurité n’attaquent pas une foule statique en prières, à coups de grenades lacrymogènes et bombes assourdissantes. Il a aussi réaffirmé la détermination du FRAC à ne pas baisser les bras.

Le Vendredi Saint, veille de la grande marche, Jean-Pierre Fabre ainsi que les militants et sympathisants du FRAC se sont joints massivement au Chemin de Croix de l’Eglise Catholique pour prier pour la réconciliation et la paix au Togo. C’est dans le recueillement que s’est déroulée cette procession commémorant la passion du Christ, conduite par Mgr Denis Djakpa, Archevêque de Lomé. (voir les photos)

Le dimanche 4 Avril 2010, Jean-Pierre Fabre et les responsables du FRAC ainsi que les militants et sympathisants ont assisté au Temple Méthodiste Salem de Hanoukopé, au culte de Pâques dirigé par le Révérend Klagba, Président de l’Eglise Méthodiste du Togo. (voir les photos)

S.C

 

© Copyright Eric Dupuy (UFC)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
25 juin 2017
Lomé 25°C (à 01h)