Campagne électorale

Les populations de la région des Savanes assurent Jean-Pierre FABRE de leur soutien

par Eric Dupuy (UFC) , le 26 février 2010, publié sur ufctogo.com

 

Lundi 22 Février 2010, Jean-Pierre FABRE, candidat de l’Alternance et du Changement à la présidentielle a commencé la deuxième journée de sa campagne électorale dans les préfectures de l’Oti, de Tandjouré , de Sinkassé et du Tône.

C’est sous un soleil de plomb que les populations de Nano, dans la préfecture de Tandjouaré, à plus de 30 kilomètres au nord de Dapaong, ont accueilli leur candidat, le candidat de tout le peuple togolais. Ils étaient plusieurs milliers venus de toute la préfecture pour voir et écouter « l’Obama du Togo ».

Le professeur Aimé Tchabouré Gogué, natif de Tandjoaré et président de Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), s’est adressé à l’immense foule afin pour l’éclairer sur le Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC). Il a rappelé que le FRAC est composé de quatre partis politiques et une association : l’ADDI, le PSR, l’Alliance, l’UFC et Sursaut Togo. Dans son message, il a appelé tout le septentrion à se retrouver dans Jean-Pierre FABRE et à soutenir massivement sa candidature. Il a également demandé à aux populations de Tandjoaré d’écarter toute perception tribaliste ou régionaliste de la campagne parce que Jean-Pierre FABRE, le candidat de tous Togolais, est un homme de grandes qualités, tant humaines que politiques. Rassembleur, il a un souci permanent de la cohésion nationale.

Pour sa part, Jean-Pierre FABRE a expliqué la nécessité pour les forces démocratiques de s’unir autour d’un candidat unique pour bouter dehors un régime qui ne cesse d’entraîner inexorablement notre pays dans un abime profond. « L’alternance est indispensable parce-que, nous ne pouvons pas tolérer que notre pays reste dans cet état de délabrement avancé... un sursaut national est nécessaire … » a précisé le candidat du FRAC avant de rappeler qu’un pays bien géré doit être en mesure de subvenir aux besoins de toutes ses filles et de tous ses fils.

Après avoir fustigé un régime qui ne respecte rien, qui ne respecte pas les lois, qui ne respecte pas le peuple togolais volontairement maintenu dans une misère inhumaine, Jean-Pierre FABRE a demandé aux populations de la préfecture de Tandjoaré de rester vigilantes tout au long du processus électoral pour mettre en échec toutes velléités de fraudes. Il a par ailleurs, appelé les membres des bureaux de vote à ne pas se laisser acheter par quelques billets de banque et sacrifier ainsi l’avenir du peuple togolais tout entier.

A Mango, à Cinkassé, comme à Dapaong, le message de Jean-Pierre FABRE a été très clair et accueilli avec grande satisfaction.

Monsieur Dahuku PERE, président de l’Alliance, a appelé les populations à plébisciter Jean-Pierre FABRE, seul capable de réconcilier le peuple togolais. Il a souligné l’incohérence et la démagogie de ceux qui, incapables de maintenir la cohésion au sein de leur propre famille, prônent la réconciliation nationale.

S.C
SNC

Eric DUPUY

 

© Copyright Eric Dupuy (UFC)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
20 octobre 2017
Lomé 30°C (à 16h)