Communiqués

L’UFC annonce à la CENI la suspension de son candidat au processus électoral en cours

par Eric Dupuy (UFC) , le 15 février 2010, publié sur ufctogo.com

 

A

Monsieur le Président de la CENI

L O M E

Objet : Suspension de la participation du candidat
de l’UFC au processus électoral en cours

Réf. :

1. notre lettre en date du 23 Décembre 2009 transmettant le rapport de l’UFC sur les opérations de révision des listes électorales dans la zone 1 ;

2. notre lettre en date du 27 Janvier 2010 transmettant le rapport de l’UFC sur les opérations de révision des listes électorales dans les zones 2 et 3 ;

3. la lettre en date du 03 Février 2010 de nos représentants à la CENI désapprouvant la gestion des affaires de la CENI et la conduite du processus électoral en cours ;

4. notre lettre en date du 11 Février 2010 suspendant la participation de nos représentants aux travaux de la CENI ;

5. la lettre en date du 11 Février 2010 signée de nos représentants et confirmant la suspension effective de leur participation aux travaux de la CENI ;
6. la déclaration en date du 25 Janvier 2010 mettant en cause la crédibilité des opérations de révision des listes électorales et signée par six candidats à l’élection présidentielle de 2010 et trois partis politiques.

Monsieur le Président,

Les lettres et la déclaration citées en référence ont attiré votre attention sur la nécessité de prendre des initiatives concrètes pour assurer une bonne préparation de l’élection présidentielle de 2010 afin d’en garantir la crédibilité et la transparence.

Devant le refus obstiné et injustifié des représentants de la sensibilité RPT à la CENI d’adopter des ‘’textes, actes et procédures devant, d’une part, assurer la régularité, la sécurité, la transparence du scrutin et, d’autre part, garantir aux électeurs ainsi qu’aux candidats, le libre exercice de leur droit’’ (article 11 du code électoral), notamment par :

-  la reprise de la révision des listes électorales ;

-  les mesures de traçabilité et d’authentification des bulletins de vote ;

-  la suppression du vote anticipé ;

-  les procédures de centralisation, de publication et de transmission des résultats du scrutin ;

-  la publication par les médias, des résultats affichés dans les bureaux de vote et dans les CELI ;

-  la formation conséquente des personnels électoraux.

L’Union des Forces de Changement (UFC) a demandé à son candidat de suspendre, à compter de ce jour et jusqu’à nouvel ordre, sa participation au processus de l’élection présidentielle de 2010.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma considération distinguée.

Pour le Bureau National,

Le Vice-Président

Patrick LAWSON

 

© Copyright Eric Dupuy (UFC)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
24 juin 2017
Lomé 26°C (à 05h)