Elections 2010

Jean-Pierre Fabre « Ma candidature est un engagement pour l’instauration d’une vraie démocratie »

par Savoir News (Togo) , le 3 février 2010, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 8.9 ko
Jean Pierre Fabre, candidat de l’UFC à la présidentielle du 28 février prochain

Jean-Pierre Fabre, candidat de l’Union des Forces de Changement (UFC, opposition) à la présidentielle du 28 février prochain, s’est prononcé mercredi, après la validation mardi de son dossier par la Cour constitutionnelle, a constaté l’Agence Savoir News.

M. Fabre était entouré de plusieurs responsables de l’UFC dont Patrick Lawson - le premier vice-président - lors d’un point de presse au siège dudit parti.

« Ma candidature de recours est un engagement pour continuer le combat pour l’instauration d’une vraie démocratie et d’un véritable Etat de droit (…) », a déclaré M. Fabre.

Selon lui, « la tâche est immense. Elle exige le concours de toutes les forces démocratiques et de toutes les forces vives du pays ».

M. Fabre a invité toutes ces forces à le « rejoindre pour un travail commun dans l’intérêt de la nation ».

Le secrétaire général de l’UFC, candidat du parti a « réitéré » toute sa « sympathie » et ses « souhaits de prompte guérison » à Gilchrist Olympio, le leader de l’UFC qui n’a pu se présenter à ce scrutin pour des raisons de santé.

M. Fabre a « salué la maturité et la sérénité dont ont fait preuve l’instance de l’UFC pour affronter cette épreuve difficile ».

L’UFC a été secouée ces derniers jours par de petites dissensions internes nées de la candidature de M. Fabre.

Selon des sources proches du parti, le problème aurait été réglé grâce à la « sagesse » de M. Olympio, après une rencontre avec l’état-major de l’UFC à Accra.

Rappelons que le scrutin présidentiel a lieu le 28 février prochain au Togo.

Au total sept candidats sont en lice pour le scrutin présidentiel du 28 février dont une femme Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson. C’est la première fois qu’une femme se présente à une élection présidentielle au Togo.

Le dossier de candidature de l’homme politique franco-togolais Kofi Yamgnane a été rejeté mardi par la cour Constitutionnelle.

Lambert ATISSO

 

© Copyright Savoir News (Togo)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
31 mars 2017
Lomé 27°C (à 01h)