POLITIQUE

Intervention de l’Honorable Habia Nicodème sur l’actualité politique au Togo

par André Johnson le 23 juillet 2012, publié sur ufctogo.com

 

Afreepress : Il y a quelques jours, le gouvernement Houngbo a rendu le tablier, un nouveau Premier ministre vient d’être nommé, quelles appréciations faites-vous de cette nomination ?

Nicodème Habia (NH) : Un nouveau Premier ministre vient d’être nommé, nous n’avons pas grand chose à dire à cela. Tout ce que nous disons aujourd’hui, c’est que toute personne qui sera nommée comme Premier ministre au Togo doit réellement œuvrer pour le bien-être des populations. C’est tout.
Afreepress : Pensez-vous que M. Ahoomey-Zunu soit l’homme de la situation aujourd’hui ?

NH : John Jerry Rawlings, ex-président du Ghana, disait aux Ghanéens qu’il n’avait jamais fait d’études universitaires, mais ce qu’il a fait pour le pays, en dehors de Kouamé N’Krumah, personne ne l’a encore fait quand bien même il y a beaucoup d’universitaires dans le pays.
Ce n’est pas une question de diplômes, mais une question d’honnêteté et d’intégrité. Ahoomey-Zunu est un fils du Togo. Je ne vais pas faire de procès d’intention, mais je sais qu’Ahoomey-Zunu peut bien faire ce travail qui lui a été confié.

Afreepress : Peut-on encore retrouver l’UFC dans le prochain gouvernement et quelle sera cette fois-ci, sa mission ?

NH : Vous avez déjà vu tout ce que l’UFC a fait dans le gouvernement passé. Depuis que l’UFC a signé son accord avec le RPT et est entré au gouvernement, nous voyons tout le changement qui est en train d’être opéré que ce soit sur le plan économique, que celui des droits de l’Homme ou de l’apaisement du climat politique, nous avons vu comment l’UFC a travaillé.
Notre prochaine mission dans le gouvernement sera d’organiser des élections libres et transparentes afin que le peuple togolais puisse les gagner et que nous ayons la Primature et l’Assemblée nationale.

Afreepress : Quel bilan objectif pouvez-vous dresser de votre passage au gouvernement ?

NH : Je peux vous dire que le bilan de l’UFC au gouvernement a été très positif. Et vous savez, la bible dit que Dieu ne s’est pas levé un seul jour pour créer l’univers. Il a fait les choses une à une et d’une façon pacifique et méthodique. Nous n’allons donc pas courir aujourd’hui pour dire que nous allons tout embrasser ou tout faire en même temps.
Donc je vous dis que le bilan de l’UFC au gouvernement a été très positif.

Afreepress : Comment appréciez-vous à l’UFC, la situation sociopolitique du pays aujourd’hui ?

NH : Je crois que c’est justement cette situation qui a obligé le Chef de l’Etat à nommer un nouveau Premier ministre pour refaire son gouvernement afin qu’il y ait un climat d’apaisement politique dans notre pays et c’est cela notre souhait, le souhait de tous les Togolais.
Nous voulons que les hommes d’affaires, les Togolais vaquent librement à leur activité sans entraves, dans la paix totale.

Afreepress : Croyez-vous qu’Ahoomey-Zunu aura le pouvoir et la liberté nécessaires de faire son travail comme cela se doit ? On a appris tous, que certains officiers n’hésitent pas à s’ingérer dans la conduite des affaires politiques du Togo.

NH : Je suis optimiste que le gouvernement de M. Séléagodji Ahoomey-Zunu aura les mains libres pour faire son travail.

Afreepress : Si vous avez quelque chose à dire aux officiers qui interfèrent souvent dans la conduite des affaires politiques du pays, que leur diriez-vous ?

NH : Je dis à ces officiers que la politique, ce n’est pas leur affaire. Leur affaire c’est de s’occuper de la sécurité et de la défense de notre territoire et de la protection de nous, les populations.
Donc humblement, je dis aux forces de l’ordre et aux agents de sécurité de faire attention pour qu’il n’y ait pas de désordre dans le pays.

Afreepress : Voilà des élections qui s’approchent à grand pas, comment l’UFC les prépare-t-elle ?

NH : L’UFC n’est pas un parti né aujourd’hui, c’est la suite du CUT. L’UFC prépare bien ces élections et nous sommes optimistes, nous sommes sûrs que l’UFC va remporter ces élections législatives et locales.

Afreepress : Votre mot à l’endroit des Togolais.

NH : Tout ce que le peuple togolais veut aujourd’hui c’est l’alternance pacifique en 2015.
Mais elle doit commencer par les élections législatives et locales que nous allons tenir. Donc je demande aux Togolais de sortir massivement pour aller voter pendant ces élections.
Je crois que la violence n’est pas une bonne chose, et ce ne sera pas non plus par les armes que nous allons faire l’alternance tant souhaitée.
Ce que je voudrais dire à toute l’opposition togolaise c’est d’être sereine pour remporter les élections prochaines au Togo.

Propos recueillis par Olivier A.

Source : Afreepress

 

© Copyright André Johnson

Articles suivants

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
15 décembre 2017
Lomé 32°C (à 14h)