Politique

Grand meeting populaire animé à Tsévié par l’UFC

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 19 février 2012, publié sur ufctogo.com

Les retombées de l’accord de partage de pouvoir conclu en mai 2010 avec le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), avec à la clé les différents chantiers de reconstruction du pays, la consolidation de la liberté d’expression et de presse et de l’Etat de droit, ainsi que les échanges sur les besoins de la préfecture du Zio et les événements électoraux en perspective ont constitué le menu d’un grand meeting populaire animé par les responsables de l’Union des Forces de Changement (UFC) à Tsévié, localité située à 35 km au Nord de la capitale, Lomé.

Photo /

 

Outre plus d’une vingtaine de Chefs traditionnels et les membres du bureau directeur du parti au complet qui ont rehaussé, de leur présence, l’éclat de la rencontre, celle du Président National, Gilchrist Olympio, vivement attendue, a retenu l’attention du public.

Cette manifestation, dont la mobilisation des militants a comblé au-delà les attentes des responsables, a permis d’expliquer à la population, la nouvelle démarche politique de Gilchrist Olympio, caractérisée par le dialogue et la négociation en vue de l’alternance politique pacifique et du développement socio-économique sur la terre de nos aïeux.

Elle a été également l’occasion d’exhorter les « fidèles aux idéaux du parti Détia » à plus de courage et de dynamisme afin que triomphent les aspirations profondes du peuple togolais que porte au front l’UFC sur les intérêts égoïstes, partisans et tribalistes.

Gilchrist Olympio a indiqué que l’UFC, soucieuse du bien-être de la population togolaise et de sa dignité, s’est résolument engagée dans une dynamique de politique constructive. Il s’agit de reconstruire les différentes infrastructures du pays (écoles, hôpitaux, routes, pistes rurales ou voies d’accès…) à l’image d’un pays moderne, de créer de l’emploi pour les jeunes afin de réduire sensiblement le taux de chômage qui n’est certainement pas une fatalité.

L’un des défis les plus importants pour tout le Togo en général, et en particulier la ville de Tsévié, reste le besoin en eau potable pour les ménages. A ce sujet, le Président National a déclaré que le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Elliott OHIN a reçu du Japon pour le Togo, un financement de 7 millions de dollars pour développer les réseaux d’adduction d’eau.

C’est aussi avec cette volonté de sortir le peuple togolais de la misère que sous la houlette du Président National de l’UFC, un projet de construction d’une chaîne industrielle de production et de transformation de la canne à sucre est en cours de réalisation à Mango, précisément dans la vallée de l’Oti. Ce projet qui s’étend sur une superficie d’environ 3500 hectares permettra d’offrir, non seulement plus de 4500 emplois aux jeunes, mais aussi permettra au Togo de combler son besoin national de consommation en sucre (40 000 tonnes / an contre une production locale de 8 000 tonnes).

Il a ajouté que le Togo a besoin de tous ces fils et filles pour relever les innombrables défis auxquels il est confronté ; ainsi, la grande famille politique UFC est ouverte à tous ceux qui souhaiteraient revenir ou accompagner les actions du parti.

La présidente fédérale du Zio, Mme Kuévi a déclaré que les habitants de la préfecture du Zio sont conscients de la noblesse de l’acte de réconciliation et de développement économique et social posé par Gilchrist Olympio, et a réitéré l’engagement du bureau fédéral avec le soutien de la population de Tsévié à faire en sorte que tout le Togo et en particulier la préfecture du Zio connaissent un essor.

L’un des conseillers du Président National, Jean-Claude Homawoo a, auparavant, rappelé à l’immense foule présente que l’objectif de la lutte demeure la conquête du pouvoir, même si la méthode à été revue et améliorée.

Il y a lieu de noter la présence de plusieurs groupes folkloriques venus de différentes contrées de la fédération du Zio et qui ont proposé au cours des intermèdes, des répertoires aussi riches les uns que les autres. Il y avait au rendez-vous, notamment du Gazo, Agbadja, Akpèssè, sans oublier la fanfare de l’UFC pour donner un cachet spécial à l’évènement.

L’histoire retiendra que pour le premier grand meeting de 2012, l’UFC et ses militants sont en symbiose, vu le nombre impressionnant des participants.

Le prochain meeting est prévu pour la semaine prochaine au cours du déplacement que fera personnellement encore une fois, le Président National dans la région des Savanes, plus précisément, à Mango et à Dapaong.

La rédaction

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
25 septembre 2017
Lomé 23°C (à 06h)