PN

Gilchrist Olympio : Togolais viens ! Bâtissons la Cité.

par Gilchrist Olympio , le 16 janvier 2010, publié sur ufctogo.com

 

Gilchrist S. Olympio
Président National
Union des Forces de Changements

16 janvier 2010
Lettre à tous les Togolais.

Mes chers compatriotes,

Tout d’abord, je voudrais vous remercier pour les innombrables marques de sympathie et de soutien que vous m’avez témoignées ces jours derniers. J’ai été très touché par vos nombreux messages et appels téléphoniques. Je tiens à vous assurer sur mon état de santé qui s’améliore rapidement. Par la grâce de Dieu, je serai à nouveau bientôt parmi vous.

Dans ma déclaration du 12 Janvier 2010, je vous faisais part de ma réserve quant à l’état de préparation des élections présidentielles. J’insistais également sur la nécessité, pour notre candidature, de rassembler toutes les forces vives de la nation pour construire un Togo nouveau. Cette vision d’une nation réconciliée avec elle même, où se retrouvent tous les fils et filles du pays, est le sens que je donne à mon combat. Elle demande à tous d’abandonner les logiques d’affrontement du passé, et d’adhérer avec détermination à une logique d’union, seule à même de créer un Togo stable et prospère.

Voila pourquoi je renouvelle, auprès des autorités togolaises et du médiateur désigné, ma demande de donner à la CENI le temps nécessaire pour la préparation d’élections crédibles et transparentes. Comme le demandent tous les partenaires du Togo qui aident à la préparation de ces élections, prenons le temps d’établir des listes électorales fiables, d’organiser les bureaux de vote dans toutes les régions, et de nous assurer que chaque vote sera compté. Des élections précipitées et bâclées portent en elles les germes de l’affrontement et de la violence dont notre pays a tant souffert. N’hypothéquons pas la possibilité d’un futur stable mais attelons-nous plutôt avec patience au travail nécessaire pour poser les bases d’une démocratie durable. Ce vœu n’est pas celui d’un homme ou d’un parti, mais l’aspiration profonde de notre peuple.

Le renouveau togolais est proche. Mais pour qu’il devienne une réalité, il nous faudra accepter de porter notre regard sur le futur et tourner le dos aux blessures douloureuses du passé. Je réitère mon appel à l’union de toutes les bonnes volontés, mues par un souci de paix et de progrès, qui sont prêtes à participer à la construction du pays. Je compte sur l’armée et les forces de sécurité, pour qu’elles contribuent à assurer la tenue d’un scrutin dans la paix et la sécurité de tous, quand la date en sera fixée. Elles auront un rôle important à jouer dans le projet de société que nous voulons bâtir dans la paix et la démocratie, et je les invite à nous aider à accomplir une reforme constructive de l’armée togolaise, pour qu’elle soit mieux préparée à la tache qui lui reviendra dans un Togo renouvelé.

C’est dans ce sens, celui de l’union, que je veux emmener l’Union des Forces de Changement et les partis frères. C’est dans ce sens que j’entends continuer ma campagne. Bien sûr, cette politique de la main tendue peut être difficile à accepter pour certains. Cela je l’assume, parce que c’est la seule voie pour une vraie réconciliation nationale, afin que le Togo vive la renaissance qu’espère le peuple pour lequel j’ai tout sacrifié.

La question de l’acceptation de ma candidature reste en cours de règlement avec les autorités togolaises, qui donneront je l’espère une réponse favorable à notre requête dans ce même souci de paix. Bien que nous ayons introduit en dernière minute une candidature de recours auprès de la CENI dans la soirée de vendredi, je reste bien sur le candidat investit par le Congrès de l’Union des Forces de Changement pour l’élection présidentielle au Togo. Mais je répète, au nom de tous les Togolais, que l’essentiel de la tâche qui nous incombe, et le but du processus électoral engagé, n’est pas seulement de choisir un homme, mais de poser les bases d’une démocratie durable dans laquelle se retrouvent tous les Togolais. La victoire de ces élections, ne sera pas la victoire d’un candidat ou d’un parti contre un autre, mais la victoire du peuple togolais dans l’affirmation confiante et sereine de sa démocratie naissante.

Mes chers compatriotes, j’ai pris devant vous l’engagement de continuer à me battre, quel qu’en soit le prix et d’œuvrer avec d’autres à l’Union sacrée que nous réclamons tous. Afin que les sacrifices de nos parents, de nos femmes, de nos enfants, et de nos militaires qui ont péri pour la liberté, n’aient pas été vains, il revient à notre génération de saisir, avec sagesse, responsabilité et détermination, l’opportunité que l’histoire donne au Togo de renaitre à lui même. Rejoignez-moi dans ce combat !

Togolais viens ! Bâtissons la Cité.

Et Que Dieu Bénisse le Togo !

Gilchrist Olympio
Président,
Union des Forces de Changement, Togo

 

© Copyright Gilchrist Olympio

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
25 avril 2017
Lomé 28°C (à 04h)