politique

« En plus du siège obtenu par l’UFC en 2013, il faut un second au soir du 20 décembre », DAWETE Djima

par Yelian le 13 décembre 2018, publié sur ufctogo.com

Les candidats de l’Union des Forces de Changement (Ufc) sont décidés pour les élections législatives du 20 décembre 2018.Ils nourrissent ainsi de grandes ambitions pour le parti.

 

C’est le cas par exemple de la tête de liste dans la circonscription électorale de l’Est-Mono, DAWETE Djima. En effet, le 12 décembre dernier, les candidats de cette circonscription électorale étaient face aux populations de la localité.

Occasion pour la tête de liste, de brosser la situation socio politique togolaise à l’assistance, d’expliquer la position de l’Union des Forces de changement dans le contexte socio-politique actuel. Elle a profité de cette occasion pour revenir sur les multiples démarches du président national du parti, Dr Gilchrist Olympio pour un Togo démocratique et prospère à la population togolaise. M DAWETE Djima a fait savoir aux populations qu’en politique, l’UFC est une chance pour la préfecture de l’Est- Mono.

C’est pourquoi, il exhorte les populations à non seulement aller aux urnes mais surtout à voter en faveur des candidats de l’UFC dans la circonscription. "En plus du siège obtenu en 2013, il nous faut ajouter un second au soir du 20 décembre 2018. En politique, l’UFC reste le parti de chance pour la préfecture de l’Est-Mono", a fait savoir la tête de liste à la population.

D’autres candidats du parti ‘’Détia’’ sont allés à la rencontre des électeurs dans plusieurs localités de la préfecture de Kloto à savoir : Kpélé-Agbanon, Gapé. Dans le Vo ils étaient à (Akoumapé, Sévagan, Hédjégan, GAgbodji Kopé, Anévémé, Kpotossou, Kpotossou-Hédjé) ; Au niveau de la préfecture du Zio les cantons de Dalavé (Kpomé, Abobo, Djagblé) ont été sillonnées par les candidats du parti.

A Kokoté à Gnamassila les candidats du parti ont fait le porte-à-porte pour mieux convaincre les électeurs, idée de leur expliquer en profondeur les raisons de la participation du parti à ces élections.

Les localités comme Tandjoaré dans le grand nord-Togo, Dankpen apportent leur soutien aux candidats de l’UFC et promettent une victoire au parti.
En somme, depuis le début de la campagne électorale, l’accueil réservé aux candidats est un signe encourageant et donne beaucoup d’espoirs qu’au soir du 20 décembre 2018, le parti Détia rebondira .

Rappelons que l’UFC dans le cadre des élections législatives dont la date est fixée conformément à la feuille de route de la CEDEAO, le parti est présent dans 21 circonscription électorales sur les 30 que compte le pays.

Pour les élections du 20 décembre 2018, 17 partis politiques et 18 candidats indépendants ont déposé leur dossier auprès de la Céni. En tout, ils sont 850 candidats issus de 130 fichiers qui partent à la conquête des 91 sièges du parlement togolais.
ectorales où les candidats de l’UFC battent campagne

Localités

TONE ; Tandjoare ; Oti ; Kéran ; Dankpen ; Kozah ; Est-Mono ; Haho ; Yoto ; Ogou-Anié ;
Lacs/Bas Mono
Avé, Zio, Vo ; Golfe/Agoé ; Kloto-Kpélé, Amou ; Danyi, Agou, Blitta ; Moyen-Mono

 

© Copyright Yelian

Articles suivants

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
22 mars 2019
Lomé °C (à 0h)