Dossiers

Dossier 13 janvier 1963 : autopsie d’un assassinat

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 13 janvier 2005, publié sur ufctogo.com

« Au moment où Mme Olympio tournait au coin de la rue qui devait la conduire devant le portail de l’ambassade des États-Unis, elle entendit trois coups de feu et vit les soldats s’enfuir à pied. Le corps de Sylvanus Olym­pio, criblé de trois balles d’arme automatique, gisait devant l’ambassade US. Un petit matin pâle se levait sur Lomé.
Il était 7h15. A son bulletin de 6h00, France Inter, avait déjà annoncé la mort de Sylvanus Olympio... »

 

Des témoins parlent journal L’EXILÉ, Archives de Diastode.org 1999
Eyadéma lui arrache son arme et tire trois balles, à la poitrine et l’abdomen du président, qui s’écroule. Encore vivant, il se tord de douleur. Alors, Eyadéma sort son poignard et lui coupe les veines. Pour finir, il lui taillade la cuisse gauche avec la baïonnette. "C’est comme çà que je faisais en Algérie, pour m’assurer que mes victimes étaient bien mortes", conclut-il en souriant, avant de rembarquer dans la jeep avec ses complices. Il est 7h15. A son bulletin de 6h00, France Inter avait déjà annoncé la mort de Sylvanus Olympio...suite de l’article...
Rendez-vous avec Monsieur X : Sylvanus Olympio France Inter 2001
Patrick Pesnot, écrivain, journaliste travaillait à la Bibliothèque de l’Arsenal quand X est venu s’asseoir à côté de lui et, mine de rien, a engagé la conversation... Une série d’entretiens sur des affaires de la fin du XXème siècle que vous connaissez tous... Mais X, lui, connaît les secrets que dissimulent ces dossiers. Et que l’Histoire, l’Histoire officielle, a curieusement passés sous silence. En somme, ce que X propose, c’est de révéler les dessous des cartes et de passer de l’autre côté du miroir... Comment X a-t-il pu pénétrer ces secrets ? Mystère. Ce que l’on sait seulement, c’est qu’il a beaucoup flirté avec les services spéciaux. suite de l’article...
TOGO : c’était l’aube ... Paris-Match 1963
Reportage en 1963 de Paris-Match sur l’assassinat du Président Sylvanus Olympio. 
Togo : C’était l’aube. Le commandant Dadjo et ses demi-soldes ont eu peur d’éveiller la ville... Ils ont tué Olympio, le président de la République, pour qu’il ne fasse pas de bruit..... suite de l’article...
Sylvanus Olympio : autopsie d’un coup d’Etat Jeune-Afrique Livres 1989
Cette nuit de janvier 1963 qui vit, pour la première fois dans un pays africain, des militaires s’emparer du pouvoir, a ouvert la voie, et servi d’exemple, à d’autres « frères d’armes ». On ne compte plus les armées africaines qui, les unes après les autres, ici et là, ont imposé « l’ordre kaki ». Janvier 1963 appartient donc désormais autant à l’histoire d’un pays, le Togo, qu’à celle du continent. Une raison suffisante pour tenter d’élucider les causes et les cir­constances réelles d’un « coup » très controversé. suite de l’article...

 

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
23 juin 2017
Lomé 27°C (à 10h)