POLITIQUE

DECISION

par UFC , le 24 octobre 2013, publié sur ufctogo.com

 

DECISION

Le Bureau Directeur s’est réuni ce jour, au siège du parti, en session extraordinaire, sous la présidence effective de Monsieur Gilchrist OLYMPIO, Président National, pour statuer sur des questions de discipline au sein du parti, conformément aux dispositions de l’article 26 et 35 du Règlement Intérieur, qui stipulent :

« Article 26 : Lorsque la faute commise par le membre du parti est d’une gravité exceptionnelle de nature à mettre durablement en péril les intérêts, la discipline et l’unité du parti, le Bureau Directeur, par décision motivée votée à la majorité des 2/3, peut prononcer l’exclusion définitive sans recourir à la procédure prévue à l’article 23 ci-dessus et celle prévue à l’article 38 ci-dessous.

Article 35 : l’exclusion définitive est du seul ressort du Bureau Directeur, après avis du conseil des sages, étant sauves les dispositions de l’article 26 ci-dessus. »
Le Bureau Directeur a évoqué la situation du parti suite à la cacophonie médiatique orchestrée par certains hauts responsables du parti par communiqués et déclarations à la presse et à la radio.

Après examen et analyse de la teneur des dits communiqués et déclarations, le Bureau Directeur note, qu’ils sont mensongers, dangereux et diffamants et qu’ils mettent sérieusement en péril la vie du parti.

En effet, les auteurs entre autres, Messieurs Djimon ORE, Nicodème HABIA , Gbéya TSIMESSE, Théophile ADJAMGBA et Jean Luc HOMAWOO, ont étalé sur la place publique, les secrets des décisions du parti relatif à l’entrée de l’UFC au gouvernement AHOUMEY ZUNU II et des problèmes internes , contrevenant gravement à la discipline du parti.
La qualité des personnes sus nommées et le niveau de leurs responsabilités au sein du parti, donnent un caractère d’exceptionnelle gravité aux fautes commises.
Considérant, qu’en pareille circonstances, le Règlement Intérieur a déterminé en ses articles 32 et 33, la qualification des fautes commises ainsi que les sanctions à appliquer,
Considérant, qu’il est évident que les actes posés par Djimon ORE, Nicodème HABIA, Gbeya TSIMESSE et Théophile ADJAMGBA qui se reconnaissent membres d’un « comité » que l’on peut qualifier d’« insurrectionnel », s’apparentent à :
-  La divulgation de secrets de parti,
-  Des actes mettant en péril la vie du parti,
Qu’il s’agit donc de fautes lourdes.

Considérant que les concernés ont été invités par lettre de convocation en date du 16 octobre 2013, à venir s’expliquer devant le Bureau Directeur sur les faits qui leur sont reprochés et que pour toute réponse, ils ont envoyé une lettre injurieuse par laquelle, ils marquent leur refus de se présenter et confirment par leur signature qu’ils sont bien membres du prétendu « comité insurrectionnel »,
Que cette lettre réponse marque que la convocation à eux adressée, leur est dument parvenue,
Qu’ainsi le Bureau Directeur peut contradictoirement statuer à leur encontre.

Considérant, que l’acte posé par Jean Luc HOMAWOO, dans ses déclarations intempestives publiques sur les problèmes internes au parti avec menace de le quitter si les conditions posées par lui ne recevaient pas de suite favorable dans un certain délai, est d’une indiscipline caractérisée, préjudiciable à l’image du parti.
Qu’il s’agit également de fautes lourdes.

Considérant que Jean Luc HOMAWOO, s’est présenté et s’est expliqué devant le Bureau Directeur, mais que ses explications n’ont nullement convaincus ni justifiés, le caractère d’indiscipline de ses expansions sur les médias.
Le Bureau Directeur, vu tout ce qui précède et dans sa lourde mission de préserver la cohésion et la discipline au sein du parti, à l’unanimité de ses membres présents,

DECIDE :

1- L’exclusion définitive du parti de messieurs : Djimon ORE, Nicodème HABIA, Gbéya TSIMESSE et Théophile ADJAMGBA.

2- Le blâme à l’encontre de monsieur Jean Luc HOMAWOO, déchu de ses titres et prérogatives au sein du parti, avec interdiction de toutes déclarations publiques au nom de l’UFC et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Fait à Lomé le 21 octobre 2013
Pour le Bureau Directeur
Le Président National

Gilchrist OLYMPIO

 

© Copyright UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
20 août 2017
Lomé 27°C (à 18h)