Société

Décès tragique d’Ohin Anyaku

par Ekoué SATCHIVI , le 2 mars 2013, publié sur ufctogo.com

 

Un ancien international togolais de la CAN 72.

Il avait porté la vareuse jaune et noire de la Modèle de Lomé ( Yellow Fever ) avec feu Charles Fandalor Ayivi comme entraîneur. Latéral de charme, il a été sélectionné en équipe nationale sous Gottlieb Goeller et fut un des artisans de la qualification historique du Togo devant le Ghana en 1971 à Accra Staduim. Malgré sa petite taille, il a été un véritable garde corps de Victor Owusu, un véloce attaquant des Black Stars du Ghana.

JPEG - 25.1 ko

Ohin Anyaku, ( debout en seconde position sur la photo) était un joueur à l’air timide , mais très teigneux sur l’aire de jeu. A la dissolution des clubs en 1974, il a porté les couleurs de Lomé 1 ( Dema Club ) qui ira jusqu’en demi finales de la C1 perdu devant le Hafia FC de Conakry.

A la résurrection en 1991 des clubs dissouts, Ohin Anyaju avait fait partie du staff technique de la Modèle avec Julien Aguiar.

Sexagénaire, ce joueur racé issu d’une famille de footballeurs comme son père l’a étté sous la Modèle, Vincent Ohin qui abandonna le foot pour s’adonner à la musique via Apartheid Not, Ahlonko Vincent ( Entente 2 et sélection togolaise des années 80, l’homme à la vespa qui fut employé au Port Autonome de Lomé , s’en est allé des suites d’un accident de la circulation le 23 février 2013.

Ekoué SATCHIVI

 

© Copyright Ekoué SATCHIVI

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
24 octobre 2017
Lomé 26°C (à 03h)