SOCIETE

Décès du guitariste Fayosseho Polycarpe

par UFCTOGO.COM , le 21 février 2013, publié sur ufctogo.com

La musique togolaise vient de perdre un de ses dignes fils : Fayosseho Polycarpe (28 janvier 1948 - 18 février 2013)

Photo /

 

Un des guitaristes les plus doué de sa génération, et qui a fait les beaux jours du mythique willkomenband (de William Kokou Mensah) et a fait danser tous les loméens et loméennes ensemble dans les années soixante dix.

Homme affable à l’allure débonnaire, de grande stature, ce géant de la musique togolaise n’a pas connu la carrière à laquelle son talent le prédestinait. Il a appris à jouer à la guitare avec un de ses oncles. Avant son arrivée au milieu des années 70 en France il a roulé sa bosse en Afrique, de Libreville à Kinshasa, de Lagos à Dakar, parcourant les grandes capitales du Continent Noir dont il s’est nourri pour enrichir sa culture musicale. Il avait joué entre autre avec Tonton Nico, Abeti Finan, Rochereau, les trio Madjessi, Bella Bellow, Julie Akoussah etc.

Avant de s’ installer à Nantes dans l’Ouest de la France où il a su se faire apprécier et adopter, il a joué avec ses compatriotes dans moult cabarets parisiens .Avec le groupe apartheid not qu’il a fondé avec ses amis Vincent Ohin, ( ancien sociétaire de la modèle de Lomé yello fever) Claudius d’Almeida, Adziman, Acheampong, Gérard Creppy, Alain Beng , Modeste, Déto, Arouban Koné dit « Roub’s »Extase Abotsui etc. pour ne citer que ceux là. Ils ont enregistré trois Albums dont le fameux « Amama ». Ils ont animé un grand nombre de concerts comme musiciens engagés dans les campagnes anti apartheid et avec SOS Racisme à ses débuts.

Fin des années 90, il a participé à l’arrangement de nombreux groupes tel que Djimbo et bien d’autres...
pour beaucoup il le voyait comme un génie capable de jouer n’importe quel instrument et son don pour la guitare reconnu de tous.

Paulo (ou Polycarpe) à tiré sa révérence lundi 18 Février 2013 pour rejoindre dans la légende de la musique togolaise, ses prédécesseurs Bella Hello, Julie Akoussah etc.
Devant sa dépouille nous nous inclinons respectueusement comme tous ceux qui l’ont connu et aimé et qui sont venus très nombreux soutenir sa famille ainsi que ses amis qui l’ont accompagné dans ses derniers instants.

TEMOIGNAGE

Il a aussi intégré le groupe de Richard Kara, voici son témoignage :

"J’ai rencontré Polo alors que je cherchais, en 2002, un guitariste pour mon groupe Richard Kara et Ayo.

Il jouait plus rarement a l’époque.

Tout de suite son jeu, sa bonne humeur et nos racines africaines nous ont rapproches. Il a bien voulu remonter sur scène avec les autres membres du groupe. C’était chouette.

Nous avons ainsi parcouru les routes pour jouer de festivals en club et autres concerts pendant 10 ans sur le territoire et aussi au niveau national. Parfois avec 30 dates de shows dans la grande période estival !

Son expérience des tournées internationales, sa folie guitaristique sur scène, sa malice m’ont beaucoup apportes ; moi qui n’étais alors qu’un jeune chanteur de la scène nantaise.

Puis Nous avons réalisé deux albums ensemble "Soumbalaya" et "Tingue".

Son talent pour l’arrangement musical m’a permis de comprendre des systèmes d’écritures différentes et de m’améliorer dans mes compositions.

Je ris encore en pensant a nos séances de travail dans les studios : Polo aimait dire "Il faut respecter le public et les consommateurs" (ceux qui achètent les disques). "Oui, Oui il faut faire ça bien quand même...Refais la prise !".

Grâce a la générosité qu’il a mit dans ma musique, j’ai pu aussi m’envoler vers l’Europe et le Canada avec des titres qu’il m’a aidé à composer. Je le remercie pour cela.

Je sais que le groupe Apartheid Not a contribué à donner quelques lettres de noblesse au milieu Nantais de la musique. Cette dynamique est bien présente aujourd’hui dans l’actualité musicale nationale...Il reste a jamais un père spirituel et un génial musicien et un ami.

Richard Kara

R.I.P."

Programme des obsèques :

Mise en bière

Samedi 23 Février 2013 à 8h30 à

Chambre funéraire du CHU HOTEL DIEU de la ville de Nantes

La cérémonie religieuse se déroulera le

Samedi 23 Février 2013 à 9h30 à l église Sainte Thérèse de Nantes

Suivie de l’inhumation au Cimetière du Parc toujours à Nantes (44000)

La rédaction

 

© Copyright UFCTOGO.COM


Télécharger
( 1.1 Mo )

Imprimer l'article
Imprimer

Envoyer par mail
Envoyer

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
27 mars 2017
Lomé °C (à 0h)