Togo

Communiqué du FRAC Allemagne

par FRAC Allemagne , le 15 mars 2010, publié sur ufctogo.com

 

Les Togolaises et Togolais de la diaspora en République Fédérale d’Allemagne se sont retrouvés le 14 mars 2010 en réunion de crise dans un local sis Konrad Adenauer-Platz à Düsseldorf pour examiner la situation politique qui prévaut au pays, avant, pendant et après l’élection présidentielle du 4 mars 2010. Ces citoyens saisissent tout d’abord l’occasion de cette rencontre pour féliciter Son Excellence M. Jean Pierre Fabre, nouveau président élu par le vaillant peuple togolais, selon le verdict sorti des urnes lors du scrutin de 04 mars 2010 au Togo.

Cette nouvelle donne qui devrait être synonyme d’un rêve enfin réalisé et susciter une gigantesque fête au Togo et un peu partout dans le monde s’est transformée en cauchemar dès l’instant où les tenants du pouvoir rétrograde incarné par la famille et le clan Gnassingbe en ont décidé autrement en orchestrant un énième hold-up électoral au grand dam du peuple togolais.

Et encore une fois dans l’histoire de ce pays où depuis vingt ans, les verdicts tombent tel un couperet et c’est la désolation dans les rangs de l’opposition, le peuple togolais épris de paix et des libertés affiche aujourd’hui et courageusement sa détermination à aller jusqu’au bout dans la revendication de sa victoire face à un régime pris à son propre piège.

Pour cela, le FRAC-Allemagne rend hommage au peuple, à Me François Boko, M. Kofi Yamgnane, M. Patrick Lawson, M. Dahuku Péré, M. Gogue Tchaboure, Me Abi Tchessa, M. Agbeyome Kodjo, aux militants de l’UFC et du FRAC et à d’autres citoyens, connus ou anonymes qui se battent inlassablement afin de faire restituer la victoire de M. Jean-Pierre Fabre, l’homme de la situation.

Le FRAC-Allemagne renouvelle ses sincères remerciements à l’endroit de l’Union Européenne, principal partenaire du Togo qui, non seulement a fait déployer sur toute l’étendue du territoire togolais 130 observateurs, mais aussi et surtout a financé les élections du 04 mars 2010 à raison de 20 millions d’Euro.

Le FRAC-Allemagne interpelle néanmoins l’UE de faire pour que ces moyens colossaux des contribuables européens n’aient pas servi à financer les élections frauduleuses permettant aux régimes dictatoriaux comme celui du Togo de se maintenir au grand dam de son peuple.

Le FRAC-Allemagne présente ses salutations patriotiques et fraternelles au gouvernement de John Atta -Mills et à tout le peuple ghanéen frère pour leur sens profond de la démocratie et du respect des peuples en lutte pour leur liberté.

Les mouvements spontanés et organisés du FRAC et de l’UFC depuis l’annonce des faux résultats du scrutin du 04 mars 2010, mouvements qui ne faiblissent point et qui ne cessent de mobiliser les militants pour la bonne cause en sont un témoignage vibrant de la détermination du peuple togolais à faire aboutir sa lutte.

Au vu de tout ce qui précède, le FRAC- Allemagne ne voudrait pas être en reste et s’engage dès à présent à emboîter le pas à ces mouvements afin de relayer toutes les revendications de tout un peuple abusé auprès de toutes les chancelleries du monde afin de gagner leur adhésion pour le combat de ce peuple en quête de l’alternance et des valeurs démocratiques.

Pour cela, les membres du FRAC -Allemagne se sont retrouvés le 14 mars 2010 en réunion de crise pour élaborer un agenda d’actions à mener sur toute l’étendue des 16 Länder de l’Allemagne et dans les 27 pays de l’Union Européenne (UE).

À l’issue de cette réunion, les participants ont pris les décisions suivantes :
- placer la rencontre de ce jour du 14 mars 2010 sous le signe d’une réunion d’urgence dont les participants constituent un comité de crise ouvert à toutes les bonnes volontés quelles qu’elles soient.
- organiser, en collaboration avec tous les regroupements citoyens de la diaspora, une gigantesque marche devant le Ministère des Affaires Étrangères et la Chancellerie Fédérale à Berlin.
- organiser en communion avec les mouvements existants de la diaspora togolaise en Europe et tous les amis du Togo, une manifestation monstre devant la Commission de l’Union Européenne.
- rédiger une déclaration conjointe que notre mouvement soumettra aux autorités compétentes d’Allemagne et de l’Union Européenne.
- déclencher si besoin il y a, une caravane de manifestations qui partira de Kiel au Nord de l’Allemagne jusqu’à la Bavière au Sud en passant par la Rhénanie du Nord Westphalie.
- encourager les Togolais d’Allemagne à organiser dans leurs localités respectives des manifestations individuelles et collectives pour dénoncer comme il se doit le régime de dictature et de violation des droits de la personne humaine au Togo devant l’opinion allemande et internationale.
- poursuivre la campagne de financement des activités du FRAC et de l’UFC sur le terrain, leur permettant de tenir bon devant un régime qui ne recule devant rien pour se maintenir.

Fait à Düsseldorf, le 14 mars 2010
Pour le FRAC-Allemagne,

Elhadj Adam Balogoun

 

© Copyright FRAC Allemagne

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
18 novembre 2017
Lomé 27°C (à 04h)