politique

Campagne électorale : L’UFC mobilise les populations de Kpogan Agodéké

par Yelian le 16 décembre 2018, publié sur ufctogo.com

Les candidats du parti Union des Forces du Changement (UFC) poursuivent leur marathon électoral dans le but de convaincre leurs futurs électeurs à porter leurs choix sur les listes UFC en compétition le 2O décembre 2018. Jeudi 13 décembre dernier, les candidats UFC de la liste du Grand Lomé étaient à la rencontre de la population de Kpogan (banlieue sud-est de Lomé).

 

Cette rencontre a mobilisé plusieurs centaines de militants et de sympathisants de l’UFC et a permis à Wilson de Souza Léonardina et à ses colistiers de dévoiler leurs projets pour cette population.

« Je suis émerveillée de voir cette mobilisation et cet amour que nous porte la population de Kpogan à travers l’accueil chaleureux qui est réservé aux candidats. Notre promesse, c’est de ne pas les décevoir une fois au parlement. C’est pourquoi nous nous engageons à défendre les allocations sociales pour les couches vulnérables et les chômeurs, à encourager la modernisation de l’agriculture, à travailler pour la mise en place de l’assurance maladie pour tous. Nous voulons de meilleures conditions dans les hôpitaux, sans pour autant oublier la pacification de la vie politique », a affirmé Christelle PETIT, l’une des candidates sur la liste du Grand Lomé.

Ils n’ont pas manqué de se prononcer sur les grandes questions de l’heure qui bouleversent la vie sociopolitique et le vivre-ensemble au Togo.

« Si la législature précédente a échoué lourdement à faire passer les réformes constitutionnelles et institutionnelles, nous à l’UFC, notre premier défi, c’est de faire voter ces réformes en limitant le mandat présidentiel à deux dans les premiers jours une fois au parlement comme Gilchrist Olympio notre président l’a souhaité depuis 2011. En tout cas, cette fois-ci, l’UFC n’est pas prête au boycott des législatives comme en 2002 avec son cortège de conséquences. Nous voulons tout simplement la paix, la tolérance entre les fils et filles de ce pays. Notre identité demeure les enfants de l’Ablodé (Indépendance) », a ajouté Christelle PETIT.

Source : afreepress

 

© Copyright Yelian

Articles suivants

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
20 novembre 2019
Lomé °C (à 0h)