Eyadema-Kadhafi

Voyage "alibis" chez Kadhafi

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 19 octobre 2003, publié sur ufctogo.com

Selon une dépêche de l’agence France presse (AFP), Gnassingbé Eyadéma est en Libye depuis « samedi matin pour une visite "d’amitié et de travail" à l’invitation de…Muammar Kadhafi ».

 

JPEG - 8.2 ko
JPEG - 3.5 ko

L’agence précise : "M.Eyadéma est accompagné du ministre de la Défense, le général Assani Tidjani, et de celui de l’Equipement, des mines et des postes et télécommunications, Faure Gnassingbé, un fils du président."
 
 

En réalité, Eyadéma poursuit deux objectifs :

- il va de nouveau tendre la sébile auprès du dirigeant libyen qui est devenu depuis quelques années le grand dispensateur d’aumône en Afrique
(http://www.ufctogo.com/article.php3... )

- De plus, il semblerait que le dictateur en profite pour se faire soigner et consulter ses médecins italiens venus discrètement en Libye…

Lire aussi notre article : "Chirac-Eyadema-Kadhafi : le mariage de raison" - 2 septembre 2003
dont voici quelques extraits :

Les terrains d’entente entre Tripoli et Paris - Pierre Prier - Le Figaro - 2 septembre 2003

L’Afrique francophone, le « pré carré » français, est aussi l’arrière-cour de Kadhafi. En Afrique, la France et la Libye ont été parfois rivales, jusqu’à s’affronter militairement au Tchad. Mais surtout, depuis quelques années, Paris et Tripoli sont arrivés à des accords tacites de non-belligérance, et même de services réciproques. La France se chagrine de voir l’éternel président Eyadéma du Togo mis au ban de l’Union européenne pour ses pratiques électorales douteuses ? C’est la Libye qui vient à son secours, renflouant constamment le général à coups de pétrodollars, à la grande satisfaction de Paris.

Kadhafi se rêve en parrain du continent - Pierre Prier - Le Figaro - 4 février 2003

Dans le petit monde de l’Afrique francophone, on s’amuse à compter les visites en Libye des présidents. Recordman : un chef d’Etat d’un pays sahélien qui a récemment quitté le pouvoir, après avoir fait en cinq ans une quarantaine de fois le voyage de Tripoli. Les subsides ne servent pas toujours à renflouer les caisses personnelles. Muammar Kadhafi a financé toutes les élections récentes d’Afrique de l’Ouest, aidant les présidents sortants comme leurs adversaires, chacun à la hauteur du degré de sympathie de Tripoli. Pour d’autres Etats, l’argent libyen est une question de survie. Le Togo du général Eyadéma, sous embargo européen depuis 1993 pour la piètre qualité de ses élections, se porterait beaucoup plus mal sans la générosité du colonel.

Le trublion Kadhafi en Afrique francophone - Claude Angoli - Le Canard Enchaîné - 30 octobre 2002

Record battu : cinq Etats de l’Afrique francophone connaissent des guerres civiles durables ou à répétition. A savoir le Tchad, la Côte d’ivoire, le Congo-Brazzaville, le Centrafrique et la République démocratique (sic) du Congo. L’ombre de Kadhafi plane sur quatre d’entre elles. Et il finance, en plus, les dépenses budgétaires du Togo. Quelle générosité...

La rédaction ufctogo.com

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
25 mai 2017
Lomé 28°C (à 10h)