H5N1

Un foyer suspect de grippe aviaire à l’est de Lomé,
rappel des mesures de précaution

par UFCTOGO.COM , le 15 juin 2007, publié sur ufctogo.com

Les autorités appellent les populations au calme, à plus de prudence et au confinement des oiseaux, en attendant les résultats des prélèvements. Elles demandent à la population de saisir les services vétérinaires des morts subites et massives des volailles ou oiseaux sauvages.

 

GIF - 8.6 ko

Un foyer suspect de grippe aviaire a été détecté ces derniers à jours à Sigbehoue (environ 45 km à l’est de Lomé), a-t-on appris samedi auprès du ministère de l’Elevage, de l’agriculture et de la pêche.

"Il s’agit de cas de mortalité de volailles dans une ferme semi-industrielle. Environ 2.000 poulets sont morts en l’espace de deux jours sur les 3.000 que compte cette ferme", a expliqué à l’AFP Datcha Bouwassi, le directeur de cabinet de ce ministère.

"Pour l’instant, des mesures conservatoires sont prises et le reste des volailles est en train d’être détruit", a indiqué M. Bouwassi, soulignant que des prélèvements sont actuellement en cours d’analyse.

Aucun cas de virus H5N1 de la grippe aviaire n’a encore été détecté au Togo où le gouvernement a mis en place depuis février 2006 un plan d’action comportant notamment un système d’alerte nationale, la formation des personnels médicaux et le renforcement de la surveillance.

Des "comités locaux de vigilance" ont été créés dans tout le pays, notamment aux différentes frontières.

Par ailleurs, les autorités togolaises ont interdit depuis octobre 2006, l’importation de "volailles vivantes et dérivés" en provenance des pays touchés et les contrôles ont été renforcés sur les différents produits en provenance de pays non touchés, dont l’importation est désormais soumise à autorisation.

AFP


Grippe aviaire : rappel des mesures de précaution

Sur le plan sanitaire :

- Éviter tout contact avec les volailles, les marchés d’animaux vivants, les fermes, les zoos et les porcs

- Éviter tout contact avec les plumes, les cadavres et les excréments d’oiseaux

- Ne pas rapporter de volaille vivante à son domicile.

- Observer les règles élémentaires d’hygiène : se laver très fréquemment les mains avec de l’eau savonneuse

- Eviter de marcher pieds nus ou en sandales dans les marchés ou à proximité d’élevage de volailles (penser à laver soigneusement les pieds des enfants).

Sur le plan alimentaire :

- Se laver très soigneusement les mains après la manipulation des produits crus avant cuisson

- Laver scrupuleusement à l’eau et au savon toutes les surfaces et tous les ustensiles ayant servi à la préparation des aliments

- Éviter la consommation de viande de volaille insuffisamment cuite ou prête à la consommation

- Isoler la viande de volaille crue des aliments cuits ou prêts à la consommation

- Ne pas utiliser la même planche à découper ni le même couteau pour préparer les viandes de volaille crues et les aliments cuits ou prêts à la consommation

- Éviter de gober les œufs

- Ne pas utiliser d’œuf cru ou à la coque dans des aliments qui ne seront pas cuits.

 

© Copyright UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
27 juillet 2017
Lomé 23°C (à 08h)