Atsutsé Agbobli

Togo : un cadavre encombrant

par L'Express (France) , le 13 octobre 2008, publié sur ufctogo.com

 

La famille de l’opposant togolais Atsutsé Agbobli, retrouvé mort sur une plage de Lomé le 15 août dernier, vient de constituer un collectif d’avocats emmené par le Français William Bourdon et le Malien Mamadou Konaté, déjà associés pour la défense du journaliste nigérien Moussa Kaka, récemment remis en liberté provisoire après plus d’un an de détention. Epaulés par deux conseils togolais, les avocats s’apprêtent à porter plainte pour enlèvement, séquestration, et assassinat.

Fabrice Agbobli, fils du fondateur du Mouvement pour le développement national (Modena), a acquis la "certitude" que son père, qui selon lui se savait menacé, a été victime d’un meurtre. Il invoque à l’appui de sa thèse des indices convergents, relatifs aux circonstances de la découverte du cadavre ainsi qu’à des messages troublants parvenus avant et pendant la disparition de cet ancien ministre, et émanant de personnages réputés proches du pouvoir. Sollicité pour une contre-expertise, un médecin légiste américain devrait rendre ses conclusions quant à la cause exacte du décès d’ici à la fin du mois.

 

© Copyright L'Express (France) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
24 avril 2017
Lomé 27°C (à 07h)