Droits de l’homme

Togo : Violences politiques dénoncées

par Panafrican News Agency (PANA) , le 22 octobre 2007, publié sur ufctogo.com

 

L’Union des forces de changement (UFC) a dénoncé, lundi, des violences sur certains de ses responsables et militants samedi dernier, suite à une marche de protestation.

Selon un communiqué rendu public à Lomé, le vice-président de l’UFC, Patrick Lawson, a été légèrement blessé tandis que son Secrétaire général, Jean-Pierre Fabre et son directeur de la communication, Crosby Quist, ont été roué de coups, pour l’un et tabassé et hospitalisé, pour l’autre.

Le communiqué fait également état du passage à tabac des frères Jean-Pierre et Jean-Claude Homawoo, respectivement directeur politique du directoire de la campagne de l’UFC et candidat à Lomé-Commune, qui présentent des blessures sur le dos et des contusions un peu partout sur le corps.

Outre les responsables du parti, plusieurs militants et militantes ont été "sauvagement réprimés", dénonce le parti de Gilchrist Olympio.

Le communiqué ajoute que même des passants ont vu leurs motos arrachées et confisquées par les forces de sécurité, qui en ont interpellé plusieurs autres actuellement gardés à la Gendarmerie et à la Police.

Le cas le plus grave soulevé par l’UFC est le passage à tabac de Edem Atantsi, rapporteur de la Commission électorale locale indépendante (CELI, démembrement de la CENI) de Lomé-Commune, membre de l’UFC.

Selon le communiqué, il avait été convoqué au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour signer un procès-verbal mais, ayant refusé de s’y rendre, il a été pris à partie par un collègue qui l’a blessé à l’arcade sourcilière et à la tête dans le bureau du président de la CENI. Il est soigné à l’hôpital.

Prenant la communauté internationale à témoin, le parti demande à la CENI de "veiller à l’intégrité physique" de ses membres au sein de l’institution en charge des élections.

Samedi dernier, les forces de sécurité avaient repoussé à coups de gaz lacrymogènes et de matraques une marche de protestation organisée par l’UFC à la fin d’un meeting.

Lomé, Togo (PANA)

 

© Copyright Panafrican News Agency (PANA) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
25 mars 2017
Lomé °C (à 0h)