Elections 2010

Togo : Rawlings appelle à des élections libres et transparentes

par Panafrican News Agency (PANA) , le 19 octobre 2009, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 11.1 ko
L’ancien président ghanéen Jerry John Rawlings

L’ancien président ghanéen, Jerry John Rawlings, a appelé à des élections libres, transparentes et apaisées au Togo, selon un communiqué publié lundi par son cabinet, après une rencontre de deux heures avec une délégation de femmes togolaises, dirigée par la député Isabelle Ameganvi (UFC).

Il a également affirmé que la communauté internationale et les organisations de la Société civile devraient appuyer ce pays de l’Afrique de l’Ouest dans ce cadre.

Cependant, Rawlings a affirmé qu’il avait confiance en la capacité du président Faure Gnassingbe à organiser des élections crédibles, étant donné les assurances qu’il avait reçues de ce dernier à chaque fois qu’ils se sont rencontrés.

M. Rawlings a appelé tous les acteurs des prochaines élections à s’assurer que celles-ci se dérouleraient dans une atmosphère de paix et de respect pour l’Etat de droit.

Le communiqué a annoncé que l’ex-président a aussi appelé tous les acteurs à garantir la création d’organes chargés de contrôler l’intégrité du processus électoral à travers lequel tous les Togolais devront respecter les résultats finaux.

En dépit du défi auquel il fait face,(Gnassingbe), c’est une opportunité exceptionnelle pour lui de gagner la confiance de la communauté internationale et de la population togolaise en écartant les méthodes qui pourraient mettre en péril l’intégrité du processus électoral, a affirmé Rawlings.

JPEG - 7.1 ko
La député Isabelle Ameganvi (UFC)

Ameganvi a briefé l’ancien président sur la situation au Togo et l’a appelé à appuyer l’organisation sans heurt des élections en usant de son influence d’homme d’Etat respecté dans la région pour promouvoir la paix et la sécurité à travers la création d’une commission conjointe Ghana/Togo pour suivre et gérer les questions de sécurité lors de la course aux élections.

Elle a affirmé que les élections précédentes avaient été marquées par la violence et une atmosphère de peur et d’intimidation. Elle a également noté qu’il était impératif que les prochaines élections se déroulent sans incident pour que les électeurs ne soient pas dissuadés de se rendre dans les bureaux de vote.

 

© Copyright Panafrican News Agency (PANA) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
23 juin 2017
Lomé 27°C (à 10h)