Franc-Maçonnerie

Togo : Pas de Gilchrist Olympio au G. O. !

par La Lettre du Continent , le 5 février 2004, publié sur ufctogo.com

Gilchrist Olympio, le principal challenger du président Eyadéma n’a pu s’exprimer devant les « frères de lumière » du Grand Orient. Enquête.

 

Invité, le 22 janvier, à une « tenue blanche fermée » de la loge « la Rose et le Compas » du Grand Orient de France, l’opposant togolais Gilchrist Olympio avait tout pour réussir : l’accord du Conseil de l’Ordre du GO ( obtenu dès le 22 novembre 2003 ), un beau thème pour enfoncer le président Eyadéma ( « le développement en Afrique de l’Ouest : le cas du Togo »), un local loué pour 305 euros (le temple Arthur Groussier) et même une place de parking dans le sous-sol du GO. Hélas, « le conférencier profane », annoncé à grand renfort d’affichettes au temple de la franc-maçonnerie, a dû rendre la rose et le compas, le Conseil de l’Ordre ayant décidé en « sa séance plénière des 19/20 décembre » d’annuler tout « pour des raisons de sécurité concernant les frères du Togo », comme l’a écrit le Grand secrétaire aux affaires intérieures, Christian de Bonfils, aux vénérables dépités ( même la place de parking a été annulée et les « Frères servants » Luc et Raphaël ont eu « instruction expresse de laisser le Temple Arthur Groussier fermé à clé ce soir-là ».

Faut-il croire que le général-président togolais ait menacé le GO de représailles ? Ou que la désignation de Gérard Cambuzat comme nouveau « Monsieur Afrique » officiel du GO, le 20 décembre, ( il a déjà fait deux mandats de « conseiller de l’ordre » et est officiellement chargé des affaires africaines), le jour même où Gilchrist Olympio a été convoqué pour se voir notifier l’annulation de sa conférence, marque un infléchissement à l’égard des présidents africains ? Le fait est que, ancien Grand Maître adjoint, Gérard Cambuzat a toujours eu des entrées privilégiées dans les palais africains, en particulier Lomé II : déjà en mars 1999 (LC N°324). Cette « aventure fraternelle » va au moins animer les couloirs des REHFRAM 2004, les rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches, qui se tiendront en fin de semaine à Madagascar...

LA LETTRE DU CONTINENT N°440- 5 Février 2004

 

© Copyright La Lettre du Continent

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
23 mars 2017
Lomé °C (à 0h)