Communiqué

Togo : Déclaration des forces démocratiques à l’issue de la marche du 26 septembre 2009

par Les forces démocratiques en lutte pour le changement , le 26 septembre 2009, publié sur ufctogo.com

 

DECLARATION CONJOINTE
(A L’ISSUE DE LA MARCHE DU SAMEDI 26 SEPTEMBRE 2009)

Le lundi 14 septembre 2009, les membres de la sensibilité RPT à la CENI ont désigné, hors séance et nuitamment, un président de la CENI en la personne de M. Henri Lardja KOLANI. Cet acte constitue une violation manifeste du règlement intérieur de la CENI, dont l’article 2 attribue formellement au bureau d’âge la mission de conduire l’élection des membres du bureau définitif.

La désignation d’un Président de la CENI, en l’absence du bureau d’âge, est un nouveau coup de force dans la pure tradition des mauvaises pratiques du régime RPT. Elle confirme la culture de la violence propre au RPT et présage de l’envergure des fraudes en préparation par le pouvoir en place, avec leurs cortèges de tueries et de massacres.

La méthode utilisée démontre que le RPT est prêt à tous les coups tordus pour s’emparer une fois encore de la présidence de la CENI, élément essentiel de son dispositif de fraudes.

L’UFC et toutes les forces démocratiques en lutte pour le changement dénoncent et condamnent vigoureusement ce coup de force et réaffirment leur détermination à ne pas se soumettre au fait accompli.

Ils rappellent que, depuis la dévolution de l’organisation des élections à un organe autonome, toutes les consultations électorales ont été organisées avec une CENI présidée par la sensibilité RPT, et ont toujours été frauduleuses et source de violences. L’exigence de transparence et de crédibilité de la présidentielle de 2010 impose donc que la présidence de la CENI ne soit plus confiée à la sensibilité RPT. Il y va de la sécurité de nos populations et de l’apaisement sociopolitique dans notre pays.

L’UFC et toutes les forces démocratiques en lutte pour le changement en appellent à la vigilance de la communauté internationale, pour qu’elle accompagne notre pays dans la préparation et l’organisation d’une élection présidentielle transparente et crédible en 2010, et use de son influence pour amener le gouvernement et le pouvoir RPT à renouer avec l’esprit de consensus.

Ils lancent un appel pressant aux populations togolaises afin qu’elles restent déterminées, mobilisées et prêtes à empêcher un énième hold-up électoral en vue de réaliser l’alternance en 2010.

Fait à Lomé, le 26 septembre 2009
Pour les forces démocratiques en lutte pour le changement

Le Président National de l’UFC

Gilchrist OLYMPIO

 

© Copyright Les forces démocratiques en lutte pour le changement

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
18 novembre 2017
Lomé 27°C (à 02h)