Opinion

Tel père, tel fils ? Le débat sur le mode de scrutin est un tournant pour Faure Gnassingbé de démontrer ses réelles volontés de réforme au Togo

par Lionel Akpabie , le 24 novembre 2009, publié sur ufctogo.com

 

L’opposition togolaise a baissé la garde lors des différents pourparlers de Ouaga et a cru en la parole de Faure Gnassingbé qu’il représentait autre que son père. Le résultat est plus désastreux pour le Togo d’avant le 5 Février 2005. La vie des togolais n’a connu aucune amélioration presque cinq ans après le coup de force de Faure Gnassingbé. Les années Faure Gnassingbé sont plus une opération médiatique qu’une gouvernance pour le bien commun.

Faure est venu dans la vie des togolais avec une large panoplie de discours et de promesses.
La grande question qui dérange aujourd’hui le sommeil des togolais est de savoir si notre pays le Togo va organiser des élections présidentielles libres et apaisées sur la base d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Beaucoup d’arguments sont avancés pour justifier le bien fondé d’un tel mode de scrutin. Mais l’argument principal à mon humble avis reste celui de la volonté du peuple togolais. En 1992, toutes les principales forces politiques du Togo y compris le RPT ont avec enthousiasme appelé les togolais à adopter la nouvelle constitution. Le RPT n’a en son temps apporté aucune réserve sur le mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours. En 2003, tout le monde sait surtout les conditions dans lesquelles le RPT a modifié la constitution. La démocratie étant le consensus de la majorité, le RPT ne saurait se prévaloir de ce consensus lorsqu’il a nuitamment tripatouillé notre constitution dans le seul but d’empêcher un homme.

Le débat sur le mode de scrutin et toutes les autres réformes inscrites dans les accords politiques auxquels le RPT et Faure Gnassingbé y ont librement souscrit sont les vrais baromètres pour tester le clan Lomé II sur ses réelles volontés de réformes.

Les togolais réclament un pays libre et démocratique qui offre les mêmes chances à tous ses enfants. Ils disent que le Togo recule et se perd quand l’éducation, le commerce, l’agriculture, le système judiciaire et sanitaire sont mal gérés, mal équipés, et affaiblis par la corruption érigée en méthode de gouvernement. Ils parlent de Faure comme d’un inconnu qu’on croise sur le chemin et qui ne les connaît pas. Ils sont inquiets de voir leur avenir malmené et le Togo se diriger vers un horizon incertain.

Le mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours offre plus de garantie, plus de démocratie et plus de transparence. On ne comprend donc pas un RPT prôné la démocratie et en même temps refusé sa plus meilleure expression qui reste pour les togolais un scrutin à deux tours.
 
L’un des arguments avancés par le RPT pour un scrutin à un seul tour est qu’il permet « de limiter le nombre de candidatures émanant de particuliers ou de petites formations sans réelle représentativité ». Malheureusement, la vraie problématique du pouvoir en place est justement son manque criard de légitimité et c’est la raison pour laquelle il faut laisser le peuple faire ce choix lui-même et éviter que ses résultats souffrent de contestation.
 
Les togolais constatent avec regret un pouvoir qui n’obéit qu’à des motifs politiciens, au détriment de l’intérêt général et de l’avenir. Les faits sont là : un échec économique et social, et un président qui ne prend pas à cœur leurs vrais besoins et qui se cherche une renommée tant nationale qu’internationale depuis 2005. Ainsi, les réformes de Faure visent d’abord, pas un meilleur devenir du pays, mais à mettre le Togo sous le contrôle d’une clique sans foi ni loi prête à tout pour converser les intérêts mal acquis, les profits pour certains, au détriment d’un projet collectif porteur de progrès pour tous.

Un scrutin à deux tours confère une légitimité indiscutable au Président car il pourra se prévaloir d’être bien élu et ainsi entreprendre des reformes pour un meilleur devenir du pays.

Lionel Akpabie

 

© Copyright Lionel Akpabie

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
23 mai 2017
Lomé 27°C (à 06h)