Lobby

Scarbonchi : un lobbyiste d’Eyadema au Parlement européen

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 29 octobre 2003, publié sur ufctogo.com

Cet homme représente avec Fode Sylla le lobby Eyadéma au Parlement européen. Cependant, leur influence est véritablement nulle au niveau des instances européennes et même au Parlement européen où leur poids politique est quasi-inexistant.

 

JPEG - 13.2 ko

Du reste, leurs collègues parlementaires observent leur zèle alimentaire au profit d’un dictateur avec mépris et parfois ironie.
(http://www.europe-ecologie.com/article.php3?id_article=302)

Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es ! En effet, Eyadéma n’est pas un modèle de vertu. Ainsi, M. Scarbonchi qui est devenu un habitué de Lomé II, est en délicatesse avec la justice de son pays. Le journal Le Monde nous apprenait dans son édition du 18 mai 2003, que « Michel Scarbonchi, député européen et ancien responsable du PRG, est mis en examen pour recel d’escroquerie à la TVA. Le Député européen (PSE), Michel Scarbonchi, ancien vice-président du Parti radical de gauche (PRG) et membre du Pôle républicain de Jean-Pierre Chevènement, a été mis en examen, jeudi 15 mai, pour « recel d’escroquerie en bande organisée » par la juge d’instruction parisienne Isabelle Prévost-Desprez. Cette mise en examen a été confirmée par l’avocat de M. Scarbonchi, Me Jean-Marc Fédida. La justice soupçonne le parlementaire d’avoir reçu des fonds provenant d’une vaste affaire d’escroquerie à la TVA intracommunautaire... »

C’est donc cet homme qui fut exclut du parti radical de gauche qui se pavane au côté du tyran et qui dénonce la politique de sanction de l’UE contre le régime Eyadéma. Michel Scarbonchi n’est guère dupe de la situation d’oppression qui règne au Togo, ce qui lui importe en revanche, c’est le gain qu’il en tire...Alors vive l’esbroufe et tant mieux si les gogos du RPT se laissent abuser.

La rédaction ufctogo.com


UPDATE 30 mai 2004 (AFP) - 11h23

L’euro-député français Michel Scarbonchi a invité samedi soir à la télévision nationale, à l’issue d’un entretien avec le président Gnassingbé Eyadéma, toute la classe politique, notamment les principaux partis d’opposition, à participer au dialogue avec le pouvoir conformément à l’un des engagements pris par le Togo pour la reprise de la coopération avec l’Union européenne (UE).

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
17 août 2017
Lomé 23°C (à 03h)