Le Togo à l’honneur

Sami Tchak primé Grand prix de littérature d’Afrique noire 2004

par Ekoué SATCHIVI , le 23 novembre 2004, publié sur ufctogo.com

Le nom du lauréat du Grand prix de littérature d’ Afrique noire édition 2004, est connu depuis le mercredi 18 novembre 2004 à Paris. Il s’agit de Sami Tchak, une des étoiles montantes de la littérature togolaise. L’intéressé, s’est vu décerner à Paris, cette distinction pour « l’ ensemble de son œuvre ».

 

JPEG - 5.8 ko

Jeune et talentueuse, la littérature togolaise est en train de se tailler une place au soleil. L’ année dernière, sur décision de l’Association des Ecrivains de langue française (ADELF) , le dramaturge et metteur en scène Kangni Alem, s’était vu décerner, la 43édition du Grand Prix littéraire pour son roman intitulé Cola Cola Jazz, publié en 2002.

C’est au tour cette année, d’un autre lutin de cette littérature en devenir, d’être récompensé par la même association pour la qualité de sa production littéraire inspirée par des thèmes de société et de politique africaine. Doté d’ une enveloppe de 10.000 euros soit environ 6.500.000 F.CFA, ce prix, selon Sami Tchak, est à la fois une reconnaissance de son travail et un défi . J’entend travailler à ne pas décevoir ceux qui m’ont jugé digne de cette distinction, tout en précisant qu’il a un roman un chantier.

Basé à Paris, Sami Tchak est à la fois écrivain et essayiste. Il est connu dans le monde littéraire togolais et africain pour avoir écrit quatre romans ; Femme infidèle, paru aux NEA en 1988, Place des fêtes (Gallimard, 2001) , Hermina (Gallimard, 2003), La fête des masques ( Gallimard 2004) et de nombreux essais de sociologie publiés aux Editions l’Harmattan dont La sexualité féminine en Afrique, L’Afrique à l’épreuve du sida, La prostitution à Cuba (Communisme, ruses et débrouille).

Le Grand Prix de littérature d’ Afrique noire édition 2004, a également signé des articles tels que Littérature et engagement : Mongo Béti, un écrivain conscient de son devoir envers son peuple ?, Togo : la démocratie introuvable. Titulaire d’ un doctorat en sociologie préparé en France, Sami Tchak a vu le jour en 1960 au Togo. De son vrai nom, Sadamba Tchakoura, il a d’abord étudié la philosophie avant de s ‘engager dans l’enseignement dans un lycée de son pays. Il dirige à présent une collection d’études et d’essais sur l’ Afrique aux Editions l’Harmattan à Paris.

Sami Tchak forme avec Kangni Alem, lauréat édition 2003 du Grand Prix de littérature d’Afrique noire et fondateur de l’Atelier Théâtre de Lomé ( ATL), Josué Kossi Efoui, auteur de La Malaventure et de La Polka et Grand Prix en 1989 du Concours Théâtral Interafricain pour sa pièce « Le Carrefour », sans oublier Komlan Sélom Gbanou, Théo Ananissoh, Richard Lakpassa et tant bien d’autres, la sève vivifiante de la littérature togolaise.

Par Ekoué Satchivi

 

© Copyright Ekoué SATCHIVI

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
27 avril 2017
Lomé 28°C (à 10h)