DC10 d’UTA

SOS Attentat-Congo demande des indemnités équitables

par Reuters , le 2 septembre 2003, publié sur ufctogo.com

BRAZZAVILLE (Reuters) - Le général Norbert Dabira, président de l’association congolaise des familles des victimes de l’attentat contre un DC-10 d’UTA en 1989, a demandé mardi des indemnisations équitables pour toutes les victimes.

 

JPEG - 15.2 ko

Dabira, qui dirige SOS-Attentats au Congo, s’est réjoui que la Libye ait accepté de relever les indemnités versées aux familles des victimes de cet attentat, qui s’est produit au-dessus du désert de Ténéré, au Niger.

La France a réclamé des compensations complémentaires, après avoir appris que Tripoli allait verser 2,7 milliards de dollars aux familles des victimes de l’attentat de Lockerbie (Ecosse) en 1989.

"Autant la Libye a compris qu’il n’y a pas de morts supérieurs aux autres, autant nous souhaitons à présent que la France comprenne que tous les morts sont égaux et devraient être traités équitablement", a déclaré Dabira, évoquant les familles des Congolais morts dans l’attentat, qui ont été selon lui "purement et simplement ignorées".

Il a précisé que 53 Congolais faisaient partie des 170 victimes, et non 49 comme l’affirment certains.

"Aucune des démarches que nous avons entreprise auprès de la France et de la Libye n’ont jamais été prises en compte", a-t-il ajouté.

Libération - Reuters

 

© Copyright Reuters - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
24 juin 2017
Lomé 26°C (à 05h)