Transport Aérien

Roissy : ’’galères’’ du weekend pour plus de 300 passagers

par TourMaG , le 22 décembre 2003, publié sur ufctogo.com

150 passagers, qui devaient prendre samedi à 18H00 un vol Eurojet Airlines à destination de Dakar (Sénégal), étaient bloqués dimanche au terminal 3 de l’aéroport de Roissy. Par ailleurs, 180 personnes, qui devaient partir vendredi à 14h10 pour Lomé (Togo), ont aussi été bloquées samedi matin, avant de repartir dans la nuit.

 

Victimes du dépôt de bilan d’Eurojet Airlines, 150 passagers ont été bloqués ce week end à Roissy. Les passagers, qui "ont été logés à l’hôtel durant la nuit par la compagnie", ont été "enregistrés" et n’attendaient donc plus que l’embarquement à bord d’un vol Air Luxor qui devait arriver dimanche de Lisbonne et repartir de Roissy en fin d’après-midi, a-t-on appris de même source.

Le site internet d’Aéroports de Paris (ADP) annonçait en début d’après-midi un départ "estimé" finalement à 18h20. Selon Lionel, un passager interrogé au téléphone et qui se sent "pris en otage", la compagnie Eurojet a "déposé le bilan il y a deux semaines". "On ne sait pas si on aura un vol au retour", a-t-il dit, estimant que ADP "n’a fait que déplacer le problème de Paris à Dakar".

Les passagers mettent surtout en cause Saint-Christophe Voyages, "qui n’a envoyé aucun représentant" selon eux, et Eurojet Airlines, une compagnie suisse, qui a choisi pour siège l’Euroairport Bâle-Mulhouse, a été créé par un groupe d’investisseurs privés français, italiens et autrichiens.

Togo : 180 passagers en quête de transporteur

Les passagers d’un vol Air Togo à destination de Lomé qui avaient déjà dû prendre leur mal en patience vendredi et attendre plus de 24 heures, ont pu embarquer finalement, pour la plupart, dans la nuit de samedi à dimanche.

Selon Air France, le fautif est Eagle Aviation, un loueur propriétaire de l’avion qui opère pour Air Togo, et qui a demandé à Air France "d’effectuer des opérations de maintenance d’un montant très élevé qu’il n’a pas payées".

En conséquence, "l’appareil a été placé sous séquestre" depuis plusieurs semaines par Air France à l’aéroport du Bourget (Seine-saint-Denis). Parmi les 180 passagers qui ont passé la nuit au terminal 3 de l’aéroport Charles de Gaulle, "beaucoup viennent d’Allemagne et de Belgique et ne peuvent rentrer chez eux", a-t-on précisé de source aéroportuaire.

Aéroports de Paris a distribué aux passagers "des couvertures et des petits déjeuners", après avoir constaté que la situation n’était pas réglée samedi matin, a-t-on ajouté de même source. L’ambassade du Togo, ainsi qu’Air Togo, "ont été prévenus vendredi" de l’incident, mais n’étaient "pas joignables".

La Rédaction TourMag avec Afp - 22 décembre 2003

 

© Copyright TourMaG

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
25 juin 2017
Lomé 26°C (à 00h)