Togo-Nations unies - Elections

Risque d’un important taux d’abstention aux prochaines élections au Togo, selon les Nations unies

par Agence de Presse Africaine (APA) , le 21 novembre 2007, publié sur ufctogo.com

 

GIF - 3.7 ko

Le bureau du Togo du Haut commissariat des Nations unies aux Droits de l’homme (HCDH) craint le risque d’un important taux d’abstention lors des prochaines élections au Togo si les populations ne sont pas suffisamment rassurées des conditions techniques qui les entourent, a appris APA de bonne source.

« Le HCDH a été informé du sentiment d’une bonne partie de la population dans certaines régions selon lequel les résultats proclamés ne reflètent pas fidèlement la réalité, d’autres affirment qu’ils ne voteront plus jamais », a déclaré mercredi au cours d’une conférence de presse Alotokunbo Igué, la représentante du HCDH au Togo.

Mme Igué a présenté à cette occasion le résultat du « monitoring des violations des droits de l’homme en période électorale ».

« Partant de ce constat, il est à craindre le risque d’un important taux d’abstention lors des prochaines élections au Togo si les populations ne sont pas suffisamment rassurées des conditions techniques qui les entoureront », a t-elle dit.

Dans son rapport, le HCDH a révélé que le recensement a été acceptable, la campagne électorale a été exempte d’actes de violence et le scrutin globalement acceptable.

Il a indiqué que son bureau a installé dans antennes locales dans les cinq régions administratives du Togo pour surveiller la situation des droits de l’homme avant, pendant et après les élections législatives en vue de prévenir les violences et les violations des droits de l’homme.

Le HCDH a fait des recommandations à l’endroit du gouvernement togolais avec la poursuite des programmes de promotion et de protection des droits de l’homme).

Il demande à l’Assemblée nationale de placer les droits de l’homme au cœur de leur action et de mener des réflexions sur les aspects du code électoral nécessitant une réforme approfondie.

Ces réformes devraient concerner par exemple entre autres le plafond des dépenses liées aux élections par les candidats, découpage électoral.

Selon les résultats définitifs des élections législatives du 14 octobre dernier le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT, au pouvoir), a remporté 50 sièges, suivi de l’Union des Forces de Changement (UFC), 27 sièges et du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) du Premier ministre Yaovi Agboyibo, 4 sièges.

Ces résultats ont été contestés par l’UFC.

Le bureau du Togo du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme a ouvert ses portes il y a un an à la suite d’un accord intervenu entre l’institution onusienne basée à Genève en Suisse et le gouvernement togolais.

Le Togo est souvent parmi les pays où les droits humaines sont souvent massivement violés.

 

© Copyright Agence de Presse Africaine (APA) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
28 juin 2017
Lomé 28°C (à 13h)