Crash

Révélation d’un diplomate : « A Lungi, l’hélicoptère aurait été abattu par des rebelles »

par Forum de la Semaine (Togo) , le 15 août 2007, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 7.3 ko

Un diplomate occidental en poste à Lomé a révélé à Forum de la Semaine que le crash de Lungi International Airport qui a vu périr 21 personnes dont 13 officiels togolais au nombre desquels figurait le Ministre de la Jeunesse et des Sports Richard Attipoé le 03 juin dernier, a une origine criminelle. « A Lungi, l’hélicoptère aurait été abattu par des rebelles proches de l’ancien Chef de guerre Fodey Sankoh », a confié le diplomate sous le sceau de l’anonymat.

Estimant se référer à un rapport confidentiel en sa possession, le diplomate continue sa révélation en disant : « l’hélicoptère a été la cible d’un attentat, et ça, votre gouvernement le sait très bien et l’attentat a été perpétré en guise de représailles. Il a été revendiqué auprès des officiels de l’Etat sierra-léonais et rien n’exclut qu’il n’ait pas été de même auprès de l’Etat togolais ».

Pour les mobiles de l’attentat, notre interlocuteur a estimé que les raisons évoquées seraient liées à « une affaire de fortune entre le sommet de l’Etat togolais et l’ancienne rébellion dirigée par feu Fodey Sankoh. Ce dernier serait venu à Lomé en 1999 avec une colossale fortune composée essentiellement de diamants lors des négociations intersierraleonnaises au Togo. Mais ses proches estiment actuellement que les autorités togolaises de l’époque leur auraient spolié cette fortune et auraient décidé régler leurs comptes à tout ce qui se réclamerait de l’Etat togolais ».

Si cette information s’avérait, les Togolais comprendraient le refus de l’Etat togolais de mettre sur pied une commission d’enquête officielle pour investiguer autour de cette affaire. En tout cas, cela apporte de l’eau au moulin de Forum de la Semaine qui a toujours écrit que les circonstances de ce crash n’excluent pas une origine criminelle.

Alors que ce 03 juin 2007 l’hélicoptère de Paramount Airlines qui transportait les officiels togolais dont le ministre de la Jeunesse et des Sports Richard Attipoé s’apprêtait, à 4 mètres du sol, selon AFP, à atterrir, une violente explosion s’est fait entendre, suivie de l’incendie de l’appareil. Le « Rapport Agba » a parlé d’une seconde explosion quand l’appareil se trouvait au sol. « Arrivé sur le tarmac, l’appareil s’est stabilisé, et a commencé à descendre pour se poser. Selon les témoins, c’est entre 5 ou 10 mètres du sol qu’une première explosion a été entendue. Rotor et pales bloqués, l’hélicoptère est tombé comme une pierre. A l’impact au sol, il y aurait eu une deuxième explosion, les réservoirs se sont enflammés et ... nos frères n’avaient pratiquement aucune chance de s’en sortir... », a indiqué le rapport du Prof Charles Kondi Agba présenté au Conseil des Ministres extraordinaire du 05 juin 2007.

Quelques jours après, nous avions publié les images de certains objets (passeports, clés de voiture, appareils cellulaires) « sortis indemnes » de l’incendie, appartenant aux victimes pour prouver que réellement, une partie de l’appareil a été emportée par le souffle de l’explosion, une explosion qui a, faut-il le souligner, précédé l’incendie. Et nous nous demandions ce qui, au juste, a explosé et avions souligné qu’il faut une commission d’enquête pour situer l’opinion. Mais que nenni ! Un Etat qui se respecte et qui ne se reproche rien pourrait-il rester inactif face à ce drame ?

Maintenant que des révélations poussent à une thèse criminelle, Forum de la Semaine espère que la copie du rapport complaisant établi par les autorités sierra-leonaises et qui contente leurs homologues togolais serait remis en cause pour que la vraie lumière soit faite autour de cette affaire. Le peuple veut en savoir !

F.S

 

© Copyright Forum de la Semaine (Togo) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
23 novembre 2017
Lomé 30°C (à 11h)