Présidentielle 2003

Réveillez vous !

par Séna Alipui (Canada) , le 21 juin 2003, publié sur ufctogo.com

Cette fois ci nous ne sommes plus dans l’obscurité ou M. Eyadema nous mène ou il veut, nous sommes plein jour mais si nous gardons nos yeux fermés, il nous mènera ou il veut comme en pleine obscurité.

 

Chers compatriotes,

Voila trois bonnes semaines que nous avons porté notre choix sur son excellence M. Emmanuel Bob Akitani comme président du Togo.

Sentinelle que dis tu de la nuit ? La nuit est longue mais le jour vient.

Le 1 er juin, en participant à ces élections, le jour s’est levé au Togo. Le changement que nous appelions de tous nos vœux est arrivé.

Seulement nous Togolais avons gardé nos yeux fermés c’est pourquoi nous pensons que c’est encore l’obscurité. Nous entendons des voix qui crient qu’il fait encore nuit, mais il n’en tient qu’a nous de prendre le risque d’ouvrir les yeux pour réaliser qu’il fait jour et que nous avons un nouveau président, en la personne de M. Akitani.

Cette fois ci nous ne sommes plus dans l’obscurité ou M. Eyadema nous mène ou il veut, nous sommes plein jour mais si nous gardons nos yeux fermés, il nous mènera ou il veut comme en pleine obscurité.

Qu’est ce que j’entends par ouvrir les yeux ? Ouvrir les yeux c’est commencer par féliciter le nouveau président élu et lui apporter tout notre soutien pour qu’il réussisse dans cette lourde mission que nous lui avons confiée et a laquelle nous sommes partie prenante. Il ne s’agit pas de le soutenir avec de belles phrases ou en catimini .Il s’agit de l’aider à conquérir les leviers d’états qui sont encore détenus par le maître de l’ordre ancien. Avant tout c’est notre destin et celui de notre pays que nous lui avons confié et nous devons le soutenir comme il se doit.

Tout ce tapage médiatique montre bien que la mouvance présidentielle a perdu ces élections et essaie de se convaincre qu’elle a gagné en fêtant plus qu’il ne faut. C’est comme quelqu’un qui pour oublier la réalité se saoule. La gueule de bois l’attend le lendemain inévitablement.
Tout ce boucan et ce faste ne vise qu’a nous donner l’illusion qu’il est tard pour agir, qu’il est tard pour revendiquer la victoire du peuple et qu’on ferait mieux de rester les yeux fermés.

Mes compatriotes, si ce hold up électoral passe, ça fait 2008. Pensez y bien. Est-ce que pendant les 5 prochaines nous souhaitons vivre sous un gouvernement Eyadema ? Si oui, continuons a ne pas reconnaître que M. Akitani a gagné et au lieu de faire un pas vers lui en lui apportant notre soutien et des moyens pour mener a bien la mission, complaisons nous dans le prétexte de l’attente d’un signal fort de sa part ou mieux, continuons a nous plaindre de Jacques Chirac et des présidents de la CEDEAO. Naturellement nous ne sommes pas leur priorité, et les errements de certains compatriotes ont fini de les convaincre que nous ne tenons pas tant que ça a notre Togo.

Il est de notre responsabilité de libérer et de développer notre pays le Togo, personne ne va le faire à notre place. Si nous abdiquons de cette responsabilité, ne soyons pas étonnés que les pays amis finissent par ce lasser de notre cas.

C’est la deuxième victoire de l’UFC aux présidentielles et c’est la deuxième fois que des leaders dits d’opposition refusent de reconnaître clairement cette victoire. Cette attitude est lourde de sens. L’interprétation que j’en fais est que ceux la préfèrent qu’Eyadema règne sur nous plutôt qu’un de leurs compagnons de lutte.

Cette deuxième victoire devait être interprétée comme une confirmation de la primauté de l’UFC sur l’échiquier politique Togolais et susciter un ralliement rapide des autres partis dits d’opposition mais nous avons tous vus que sous le couvert du changement certains agendas semblent s’inscrire dans la continuité du régime RPT.

Sur le plan emblématique, nous savons tous même si ce n’est sans doute pas le cas que le coq peut manger le maïs, le bélier peut manger le maïs, même la colombe peut s’alimenter du maïs le palmier de par sa nature ne peut s’alimenter du maïs.

Cet argument aussi irrationnel qu’il puisse paraître démarque le palmier dans le contexte politique Togolais et pourrait facilement expliquer l’attitude de certains partis d’oppositions. Mais cet argument irrationnel naturellement ne tient pas la route. N’est ce pas ?

Il serait donc souhaitable que les candidats malheureux se rallient de bonne guerre à la bonne cause. Ces éternelles tergiversations face a notre réalité laisse la mauvaise impression que certains n’aiment pas ce pays, et courent juste après le pouvoir.

C’est l’occasion de féliciter ceux qui dès l’aube et vers midi se sont ralliés (CDPA, CAR)

A la victoire du peuple Togolais.
Pour finir, 40 ans après l’assassinat de Sylvanus Olympio et de traversée du désert, le Togo est a la croisée des chemins. La dictature ou la liberté ? Nous avons toujours le choix quoi qu’on essaie de nous faire croire.

J’invite les Togolais à ne pas se décourager et à ouvrir les yeux en apportant leur soutien au nouveau président élu M. Akitani. La quête de l’Ablodé peut être encore longue et difficile si nous gardons les yeux fermés car la mouvance présidentielle se hâte dans la mauvaise direction et nous entraîne avec elle par la force.

La quête de l’Ablodé n’a jamais été facile, mais nos grands parents ont trouvé des moyens adaptés aux obstacles auxquelles ils faisaient face sans nous conduire à la guerre civile ou détruire le pays. Ils ont réussi à nous donner l’indépendance, tout ce qu’on nous demande c’est de la conserver et de la léguer avec un peu plus de bohneur et d’opportunité aux générations futures. Actuellement quel Togo voulons nous léguer à nos enfants ? Cela dépend de nous en très grande partie.

Le changement dépend de nous tous et de chacun d’entre nous. Tout le monde doit faire sa part. Le peuple togolais comme les autres peuples doit trouver des solutions à ses problèmes et arrêter d’attendre le salut venant de l’extérieur.

Détia Kpoé le yi, Éblia kotokou mé bé nona.

La lutte continue

Séna Alipui.

 

© Copyright Séna Alipui (Canada)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
23 septembre 2017
Lomé 30°C (à 14h)