Décès

Radio Lomé : L’animateur Kwakou Kwadelou au pays des anges

par Francis Agbétoho , le 27 mai 2009, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 6.9 ko

L’univers audiovisuel togolais est en deuil. K2 ( K au carré ) ; l’animateur de programmes bien connu des auditeurs de Radio -Lomé, est décédé le 14 mai 2009 à Lomé. Une nouvelle qui a suscité émoi et indignation parmi les auditeurs de la Station du Plaisir et surtout dans les quartiers Nyékonakpoé, Hanoucopé où il était plus que populaire.

Désiré pour son petit nom était un sujet très connu dans les quartiers précités et un peu partout à Lomé ; mais aussi à Aného où il avait fait son cursus scolaire. Une semaine plus tôt ; l’animateur de programmes avait soufflé ses 57 printemps. Pris d’un malaise et évacué sur le CHU Campus de Lomé, il n’en sortira pas vivant. De son nom complet Désiré Kwaku Loulou ; il était connu des auditeurs sous le nom d’antenne de K2 ( Kwaku Kwadélou).

C’était vers la fin des années 70 qu’il débuta avec énergie et dévouement ; sa carrière d’animateur de programmes à Radio -Lomé. Une époque au cours de laquelle ; feu Léopold Ayivi Togbassa en était le Chef programmes. Voix incontournable à la Station du Plaisir il avait dirigé des émissions de très grande écoute notamment Service Jeunes diffusée en différé chaque mercredi après-midi de repos scolaire.

Jovial et d’un abord facile, Kwaku Kwadélou est né le 8 mai 1952 à Aného. Il avait un désir de partage suscitant l’enthousiasme de nombreux scolaires issus de différents collèges et lycées de Lomé ; qui n’hésitaient pas sous sa tutélaire direction à s’essayer au micro. L’animateur les moulant à la lecture des dépêches de culture générale ; des trucs tout à trac ; éphémérides et autres jeux concours dotés de prix. Des vocations verront ainsi jour. Feu Kouassivi Sénah, alias (Kouassivi le Sourire ) un ancien du Lycée du 2 février à Lomé suivra les pas du « maître ». Quelques années plus tard ; il dirigea avec doigté « Lire est un plaisir », une émission littéraire qui donnait l’occasion aux auditeurs d’en savoir plus sur les auteurs africains... Ironie du sort, il sera malheureusement emporté par une courte maladie.

A part l’émission Service Jeunes, l’animateur K au carré a par ailleurs conduit avec brio d’autres émissions de la grille des programmes de Radio -Lomé ; notamment « Décibel Soleil » ; « Bonjour le Soleil » ( émission de réveil musical ) ; « Musique et Jeux », « Marché aux étoiles », en alternance avec ses collègues Watsé Mawuena, Jules Ahadzi Komlan ( Africa No 1), Geraldo Issidine, Léopold Awumey sans oublier les regrettés Akakpo Yaovi Aholou et Komi Gatowonou. C’était l’époque des techniciens bien rompus à la tâche comme Klélé Koffi Awumey, Amouzou Seshie, Tsêvi Djoboku, Akakpo Adjokou Amégan, Komlan Kouma Kuzo, Afangnidé Kodjo, Amédjimélé Zovodou, Kinvi Gérard, Lifam Kodjo, Maloum Karka et j’en passe !

Les auditeurs de Radio Kara ont aussi connu et apprécié Désiré Kwaku Loulou pendant ses années de fonction dans la partie septentrionale du pays. L’homme à la taille moyenne et la silhouette trapue était également un DJ qui profitait de ses moments creux pour animer sur les lieux de fêtes ( anniversaire, mariage ) et sortie de deuil.

La participation de ces jeunes collégiens et lycéens à l’enregistrement et à la diffusion de certaines émissions de Radio Lomé, leur a également donné l’occasion de connaître bien de journalistes ; Winniga Koffi, Kodjovi Gbadayi, Kossi Gbodui, Afissou Alandou, Edé Dovi, Kwami Samtou Méléagbé, Kpéli Kpédjrokou, Kégbégnon Nabédé, Ola Biré da Cruz, Anaté Abbey, Bawa Sémédo, Messan Gnamey, Kodjo Samlan, Dodo Elékonawo, Eklou Komlan, Donko Balogoun, Jacques Douti Sourou... Des « voix sans visage » qui informaient l’opinion sur les points saillants de l’actualité nationale et internationale.

Admis à la retraite en mars 2007 ; K au carré est parti à 57 ans, rejoindre au pays des anges, Sénah Kouassivi, , Ferdinand Sizing Edjariyo, Hervé Pennanech, Komi Gatowonou, Yao Ahadé, Julie Akofa Akoussah, Issa Nabine, Kao Maruis, Vincent Agbodo Félix Boccovi, Valérie Houèvi Gbodossou ; des collègues qui l’y ont précédé. Des sources proches de la famille éplorée ; les obsèques de l’ancien animateur de l’émission « Service Jeunes » prévus pour les 27 et 28 mai 2009 à Lomé dans la maison mortuaire ; non loin de l’Etat -Civil central ; sont reportés au mois de juin Avec cette disparition, c’est une page de l’histoire de Radio Lomé qui se ferme.

Francis Agbétoho

 

© Copyright Francis Agbétoho

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
21 août 2017
Lomé 27°C (à 16h)