Meeting

Que faire pour se libérer de la dictature militaro-mafieuse du clan des Gnassingbé ?

par CTR , le 26 juillet 2005, publié sur ufctogo.com

" ...Si l’Union Européenne voulait réellement aider le peuple togolais, elle devait exiger, avec lui, le départ du pouvoir de Faure GNASSINGBE pour éviter au TOGO le génocide dont le peuple togolais fait l’expérience des prémices depuis le décès de feu le président Gnassingbé Eyadéma."

 

COMITE TOGOLAIS DE RESISTANCE
( C.T.R. )

MEETING-DÉBAT
SAMEDI 30 JUILLET 2005 à 13H

" ...Si l’Union Européenne voulait réellement aider le peuple togolais, elle devait exiger, avec lui, le départ du pouvoir de Faure GNASSINGBE pour éviter au TOGO le génocide dont le peuple togolais fait l’expérience des prémices depuis le décès de feu le président Gnassingbé Eyadéma. C’est pourquoi, pour la LTDH, l’Union européenne prendrait une lourde responsabilité à s’accommoder de l’élection présidentielle frauduleuse du 24 avril 2005 pour pousser les acteurs politiques togolais vers l’organisation de nouvelles élections législatives qui ne seraient qu’une trahison du peuple togolais, un déni de démocratie et un pas supplémentaire dans la voie du génocide en préparation. Dans ces conditions, le message de la LTDH a été clair : si l’Union européenne constate qu’elle est impuissante à aider le peuple togolais à faire respecter ses droits et la démocratie, elle n’a qu’à se retirer pour laisser les Togolais régler eux-mêmes leurs problèmes" (LTDH, Lomé, 18 juillet 2005).
Le message délivré par la Ligue togolaise des droits de l’homme à la délégation de l’Union européenne à Lomé est tout aussi valable pour toute la Communauté internationale - CEDEAO, UA, ONU - qui depuis 40 ans, n’a jamais pris aucune mesure sérieuse pour arrêter les bras du régime monstrueux qui terrorise les Togolais en toute impunité. Au contraire, on assiste au TOGO à une division du travail cynique : au régime militaro-mafieux des GNASSINGBE le pillage systématique des ressources de la nation, les massacres répétés des populations civiles ; au peuple togolais les larmes à peine tolérées, les lamentations étouffées, les morts sans sépultures et l’exil.

Faut-il le répéter ? Le TOGO est victime d’un complot international dans lequel la France néocoloniale joue un rôle de premier plan. Les seules démarches diplomatiques plus ou moins secrètes, les négociations et autres conciliabules nombreux et variés, habilement conseillés et complaisamment érigés en panacée universelle sont autant de diversions et de pièges qui ne font que nuire gravement aux intérêts vitaux de notre peuple.

La lutte de libération nationale ne peut être sous traitée. C’est aux Togolais eux-mêmes qu’il revient d’abord de prendre en main leur destin. Tout autre chemin ne peut que conduire dans un cul- de -sac tragique.

Le CTR vous invite à participer nombreux au meeting-débat qu’il organise
le samedi 30 juillet 2005 à 13 heures précises, sur le thème :

"TOGO : Que faire pour se libérer de la dictature militaro-mafieuse
du clan des GNASSINGBE ?"

Lieu : BOURSE DU TRAVAIL DE PARIS , SALLE JEAN-JAURES

Métro : RÉPUBLIQUE (Sortie : Magenta)

3, rue du Château d’Eau -75010 PARIS

 

© Copyright CTR

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
23 juillet 2017
Lomé 27°C (à 16h)