Politique

Présidentielle Togo 2010 : Des milliers de militants de l’UFC dans les rues pour un scrutin à 2 tours

par Savoir News (Togo) , le 28 novembre 2009, publié sur ufctogo.com

 

L’Union des Forces de Changement (UFC) de Gilchrist Olympio a rassemblé samedi plusieurs milliers de ses militants et sympathisants au stade du cimetière à Bé, après une marche à travers les rues de Lomé, a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News.

Principal objectif de cette manifestation pacifique : Exiger un scrutin à deux tours pour la présidentielle du 28 février 2010.
Après une marche dans le centre ville, démarrée peu après 9H GMT et qui a exclu les marchés, la foule des militants de l’UFC, vêtue de jaune à l’effigie de Gilchrist Olympio, s’est retrouvée au stade du cimetière de Bè.

Certains manifestants tenaient des pancartes sur lesquelles ont pouvait lire : "Deux tours ou rien" ou "Elections à deux tours. +Yé kpoé Léyi Loo+".

Le groupe "Initiative volontaire des Zémidjians", venu de Lomé, était également à cette marche et au meeting.

Assis à l’ombre ou debout sous le soleil de midi, les militants, pendant deux heures, ont assisté aux discours centrés sur l’obtention d’un scrutin à deux tours, des responsables de l’UFC et des représentants d’autres politiques d’opposition dont ceux du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et du Sursaut Togo.

"La révision constitutionnelle est possible, s’il y a consensus politique", a expliqué Fulbert Attisso, président du Mouvement Citoyen pour l’Alternance (MCA).

"43 ans, ça suffit", s’est exclamé Claude Améganvi, du Parti des Travailleurs, PT.

"Dans un pays où il y a plus de 80 partis politiques, il faut nécessairement un scrutin à deux tours", a déclaré Kofi Yamgnane, homme politique franco-togolais, fondateur du mouvement Sursaut-Togo et candidat déclaré pour le scrutin présidentiel prévu le 28 février 2010.

"Ce que nous réclamons, c’est le minimum. Si nous ne l’obtenons pas, nous n’obtiendrons rien du tout", a commenté Maître Tchessa Abi, du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR).

"Nous devons nous montrer unis et continuer [ce combat] sur l’étendue du territoire" a pour sa part expliqué Aimé Tchabore Gogué, de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégrale (ADDI).

Me Apévon Dodji, président du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), a ensuite appelé la foule, à "harceler le pouvoir pour lui soutirer un scrutin à 2 tours".

A propos d’une candidature unique, le président du CAR, a précisé que "les discussions sur sont toujours ouvertes".

Enfin, Jean Pierre Fabre, le secrétaire général de l’UFC a prévenu, que "cette manifestation n’est que le début", que l’UFC allait "manifester jusqu’à l’obtention des 2 tours" ...

Stéphanie MENA (Savoir News)

 

© Copyright Savoir News (Togo)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
23 mai 2017
Lomé 31°C (à 18h)