Politique

Pour un changement au Togo, votez UFC.

par Séna Alipui , le 25 septembre 2007, publié sur ufctogo.com

 

Dans quelques jours, les Togolais se rendront aux urnes pour élire leurs députés.

On se souvient du rôle néfaste joué par les députés sortants.
Ces derniers avaient modifié la constitution de 1992 ( unanimement adopté par référendum ) afin de permettre à feu le président Gnassingbé Eyadema de se présenter aux présidentielles de 2003 et bloquer la candidature de Gilchrist Olympio.

Cette même assemblée monocolore RPT revint à la charge en 2005 pour tenter de légitimer le coup d’état militaire qui nous imposait Faure Gnassingbé le fils du défunt Président. Pour ce faire, cette assemblée ne s’est pas gêné pour violer la constitution.

Le forfait accompli, Faure Gnassingbé fut dirigé vers la cour constitutionnelle qui prît le serment du putchiste.

La communauté internationale, dépassée par l’absence totale de logique dans cet enchainement de comportements Irresponsables et de violations répétées de la constitution par ses gardiens a dû forcer Faure Gnassingbé à rendre le tablier.

La suite, ce sont les élections présidentielles ou une partie l’armée, les milices pro Faure, la Ceni et la cour constitutionnelle nous ont ré-imposé Faure Gnassingbé avec à la clé un millier de morts.

La situation politique était inconfortable et le pays ingouvernable. Des négociations politiques ont abouti à l’accord politique Global qui stipule que des élections législatives transparentes doivent être organisées ,rien de bien nouveau par rapport aux 22 engagements de 2004.

Aujourd’hui, le mandat de cette assemblée nationale expire et il nous faut de nouveaux députés.

Contre toute attente et contre toute logique l’opposition aligne plus de 500 candidats pour 81 sièges alors que Le RPT n’en n’ aligne que 162. On parle de 2200 candidats en tout.Pour un pays en lutte pour le changement, il me semble que cela fait trop de candidats.
Nous semblons vouloir nous comporter comme si nous étions entrés de plein pied en démocratie.
Il y a eu des avancées encourageantes sur plan politique grâce au CAR et à la CDPA qui sont au gouvernement mais nous sommes toujours dans un régime autoritaire RPT.

En effet, la mouvance présidentielle au jour d’aujourd’hui contrôle toujours :

- Le gouvernement ( avec 17 membres, sans compter les fonctionnaires des ministères nommés pour des raisons politiques qui entourent le peu de ministre de l’opposition)

- L’Armée. Il y a eu quelqes changements de facade mais l’armée reste le principal appui de Faure Gnassingbé.

- La CENI. Cet organe chargé de l’organisation des élections est dominé par la mouvance présidentielle et faute d’un consensus on peut toujours recourir au vote au sein de cette institution.

- La Cour constitutionnelle. Plusieurs membres de l’ancienne cour ont été reconduits et la cour est dirigée par un proche de la mouvance présidentielle en l’occurrence monsieur Aboudou Assouma.

Tout ceci pour dire que le changement auquel nous aspirons, nous commençons à en voir des signes et le RPT fait beaucoup de bruits autour des ces quelques petits « rien » qu’il a cessé de confisquer.
Les réformes de fonds n’ont pas débuté au Togo.
Nous sommes encore en surface.

Qu’un ministre vienne s’enchanter à la Télé que Gilchrist Olympio puisse circuler à Lomé et qu’il faut le mettre à l’actif de Faure témoigne de la période moyenne-âgeuse dans laquelle lui-même et ses compagnons sont et cela explique que le Togo soit dans le noir sur le plan politique, économique, social le tout sur fond de délestage.
Qu’il s’efforce de trouver quelqu’excellence dans médiocrité du système RPT me surprend lorsqu’on sait que ces ministres voyagent et qu’ils ont l’occasion de se frotter au travail de qualité qui se fait dans les autres pays ne serait ce qu’au Ghana voisin.

L’obscurité et les discours incensés et sans suites , la jeunesse en a marre et nous voulons de la lumière dans notre pays, nous voulons le jaune.
Nous voulons le changement.
Le parti qui peut nous amener de la lumière pour éclairer le peuple et nous sortir de ce pétrin c’est le palmier ( Détia), L’Union des forces de changement (UFC).

Comme je l’ai démontré plus haut, en dépit signes de changement qui donnent à juste titre l’illusion que le pays a changé, l’essentiel est à faire et c’est la raison pour laquelle Les Togolais ne doivent pas disperser leur énergie en votant ça et là.
Il viendra un temps ou l’on pourra voter pour le CAR, la CDPA, les indépendants et pourquoi pas le RPT s’il change, des cas similaires se sont produits au Bénin.
Pour le moment, nous avons besoin d’un changement et l’UFC comme l’indique son sigle a pour mission d’apporter le changement.

Si le processus semble satisfaire tout le monde en ce moment rien ne nous garantit que les résultats proclamés réflèteront la volonté populaire. Il faut une vigilance accrue et un vote franc et massif pour l’UFC pour qu’en dépit des fraudes nous sortions vainqueur.

Si tout le monde veut la reconciliation, l’apaisement et le changement que claironne le RPT,le processus dans lequel nous sommes, nous y serions entrés en Février 2005 quand le général trépassa. Comme ce n’est pas le cas on se contente des législatives mais il faut largement les gagner pour donner une chance au changement..

Il est donc contre toute logique de multiplier les candidatures de l’opposition et cela affaiblira l’opposition face au RPT.

Souvenez vous en 1994 malgré une franche victoire du CAR, il a suffit de 7 députés de l’UTD d’Edem Kodjo pour ruiner l’effort que le peuple a fait en votant pour les 36 du CAR .

Dans un autre registre, on constate que quelques membres et non des moindres attaquent le parti et vont jusqu’à menacer de créer leur propre branche.
À ces respectables aînés nous disons merci pour leurs contributions et sacrifices jusqu’aujourd’hui.
Le parti qu’ils ont contribué à créer est un grand parti qui dépasse l’exécutif qui l’anime et l’espoir de tout un peuple repose sur ce parti.
Le linge sale se lave en famille et à aucun moment on ne doit rejoindre l’adversaire pour résoudre un problème de famille. L’idéologie que nous défendons et les sacrifices consentis ainsi que la mémoire de ceux là qui ont perdu leur vie dans ce combat nous impose l’union. Une union au dessus de tout les clivages qui sont somme toutes naturels étant donné la grande taille du parti.
En tant que membre de base nous souhaitons qu’ils regagnent le bateau et que l’on chemine comme ce fut toujours le cas. Les problèmes internes doivent être posés à l’interne , réglés à l’interne et Il y aura un temps pour panser les plaies de tout un chacun.

Pour conclure, la situation est très simple.
Si vous aimez la situation telle qu’elle est aujourd’hui avec un gouverment pléthorique ,innéficace qui passe tout son temps à commenter les problèmes au lieu de les résoudre, votez pour le RPT ou ceux qui l’accompagnent dans le gouvernement et qui ne pourront pas l’empêcher de faire ce qu’il a fait ces 40 dernières années.
Pour preuve, ils n’ont rien pu faire pour la cour constitutionnelle et la constitution actuelle a vidé de toute substance le poste de premier ministre.

Si vous voulez un vrai changement , c’est-à-dire un pays dans lequel vous êtes vraiment libre dans un premier temps puis dans lequel vous avez des opportunités pour travailler et prospérer alors VOTER POUR L’UFC.

Vous ne nous verrez ni à un défilé du 23 Septembre et encore moins à un du 13 janvier, nos députés seront auprès des populations en train de régler les vrais problèmes à savoir, l’eau, l’electricité, un plus grand pouvoir d’achat pour les ménages, bref une amélioration drastique des conditions de vie des Togolais en attendant 2010.

Ne faites pas les choses à moitié, nous risquons de tous le regretter, allons jusqu’au bout de notre logique et confions l’assemblée au parti qui veut le vrai changement au Togo.

Le 14 Octobre, nous irons , nous voterons et nous gagnerons.

Le 14 Octobre,

Votez utile, Votez UFC !

Votez le Jaune et rouge !

Votez Détia !

Détia Ye lo ! Détia Kpoé le Yi !

Séna Alipui.

 

© Copyright Séna Alipui

Trésorier de UFC Section Canada

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
23 mai 2017
Lomé 32°C (à 12h)