Chiraquie

Odeurs ... des droits de l’homme : "Chirac très adroit de l’homme"

par Le Canard Enchainé (France) , le 10 décembre 2003, publié sur ufctogo.com

En déclarant le 3 Décembre à Tunis que « le premier droit de l’homme c’est de manger, d’être soigné, de recevoir une éducation, et d’avoir un habitat ». CHIRAC a laissé tout le monde pantois. Et pas seulement les Tunisiens, attachés à des droits de l’homme secondaires tels que parler ou se réunir librement sans être arrêté ni torturé, voter dans les urnes qui ne seront pas bourrées etc. ...

 

De retour à Paris le Président s’est d’ailleurs vu obligé sa gaffe par une mise au point des plus cafouilleuses. Cette tendance de CHIRAC à flatter grossièrement les chefs des régimes autoritaires voire franchement dictatoriaux n’est pas nouvelle. Petite anthologie non exhaustive.

SADDAM HUSSEIN (Iraq)

JPEG - 4 ko
© AFP 1976

En Septembre 1974 invité à Paris il entend du Premier Ministre des paroles attendrissantes : « Vous êtes mon ami personnel. Vous êtes assuré de mon estime, de ma considération, et de mon affection ». Jusqu’à l’invasion du Koweït en 1990, CHIRAC multipliera des gestes de coopération (y compris militaire) avec l’ami des Kurdes.

 

 

GNASSINGBE EYADEMA (Togo)

JPEG - 3.6 ko

Réélu sans cesse depuis 1967 parfois avec 99% des voix, le Général est un intime. En 1999 lorsque Amnesty International qualifie le Togo d’’ « Etat de Terreur » et dénonce torture et exactions, Chirac déclare outré qu’Amnesty International s’est prêtée à une opération de manipulation et que le Togo avait raison de porter plainte.

 

HASSAN II (Maroc)

JPEG - 5.4 ko
© BBC News

Chirac lui réserve en 1995 sa première visite officielle. Et loue le souverain visionnaire d’une terre de tolérance qui jouit d’une exceptionnelle considération et popularité. Surtout dans ses bagnes et prisons politiques.

 

 

VLADIMIR POUTINE (Russie)

JPEG - 6.1 ko
© Service photographique de
la Présidence de la République

En Octobre 2002, après l’occupation d’un théâtre par des terroristes tchétchènes, Chirac lui écrit « la priorité que vous avez donnée à la vie des otages a permis de limiter considérablement les conséquences de ce drame. Le gaz employé par les forces spéciales n’ont jamais tué que 117 otages. Depuis, l’écraseur de la Tchtchenie est devenu avec Chirac et Schroder membre du camp de la paix » opposé à Bush et il n’y a plus de problème de droits de l’homme du coté de Grozny.

 

NICOLAE CEAUSESCU (Roumanie)

JPEG - 5.4 ko
Ceausescu-Bokassa

Il a « résolument engagé son pays sur la voie de l’industrialisation et du progrès social » Signé du Maire de Paris recevant le Génie des Carpathes en Juillet 1980.

 

 

HAFEZ EL-ASSAD (Syrie)

JPEG - 4.8 ko

En trente ans il n’est sorti de son pays que deux fois pour se rendre en Occident. Les deux fois (1976 et 1998) c’était à Paris où il a rencontré Chirac. Reconnaissant, celui-ci fut le seul Chef d’Etat occidental à ses obsèques.
Pour discuter droits de l’homme avec Bachar El-Assad, fils de son père et lui aussi grand humaniste ?

 

 

Le Canard Enchainé - 10 décembre 2003

 

© Copyright Le Canard Enchainé (France) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
17 décembre 2017
Lomé 27°C (à 08h)