Sociétés écrans

Non et Non à la Destruction Annoncée du Mont Agou !!!

par Case Togo , le 30 janvier 2008, publié sur ufctogo.com

Visiter le site pour signer la pétition : Case Togo

 

Une société « minière » fantoche des Bahamas, archipel réputé pour ses plages et ses sociétés écrans, vient de signer un accord avec le gouvernement togolais en vue de l’exploitation de la bauxite sur le Mont Agou, point culminant du Togo avec 986 mètres.

Cette montagne à la végétation exubérante, réputée pour ses essences forestières, ses plantations d’arbres fruitiers (avocats, bananes, plantains) et de cacao et ses paisibles villages nichés sur les flancs, est vendue à MM Mining pour 20 milliards de francs CFA (30 millions d’euros).

Les autorités soulignent que cette exploitation créera des emplois pour les jeunes, permettra la construction des infrastructures scolaires, sanitaires et aussi la relance de l’économie du pays ! Balivernes !!!

Les populations riveraines ne se laissent pas berner par ce discours et soulignent le déracinement qu’entraînerait la destruction de ce joyau et ont surtout en mémoire la gestion catastrophique du phosphate togolais.

En effet, ce n’est un secret pour aucun togolais que l’exploitation des phosphates est un chaos total dû non seulement à la mauvaise gestion mais aussi à la corruption et aux pillages systématiques auxquels se sont livrés à cœur joie les tenants du pouvoir pendant plus de 40 années.
Après plus de 40 ans d’exploitation la zone minière allant de Hahotoé à Kpémé en passant par Kpogamé est complètement sinistrée. Les populations sont dans un dénuement total et la pauvreté dans cette zone a atteint des proportions très inquiétantes. En plus des montagnes artificielles qui sont créées partout, les sols se sont énormément appauvris obligeant les populations à se déplacer vers d’autres régions à la recherche des terres fertiles. L’eau et l’électricité sont presque inexistantes dans cette zone où on note un manque chronique d’infrastructures sanitaires et scolaires. A Kpémé où se trouve l’usine des phosphates, les populations se plaignent régulièrement des maladies de tous genres. L’environnement est constamment pollué, la mer y est jaunâtre.

Si nous ne nous mobilisons pas pour dénoncer cette entreprise qui n’a pour autre but que d’enrichir davantage une bande de rapaces insatiables, le luxuriant Mont Agou risque de présenter des paysages lunaires, visibles dans la zone d’exploitation des phosphates.

Mobilisons-nous pour faire échec à cette entreprise qui entraînera à coup sûr la disparition de ce joyau togolais de la biodiversité en signant cette pétition et en la faisant signer par les amis, pour faire revenir les autorités togolaises à la raison.

Visiter le site pour signer la pétition : Case Togo

JPEG - 35.3 ko

 

© Copyright Case Togo - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
28 avril 2017
Lomé 32°C (à 11h)