Communiqué

Mise au point au sujet de la rencontre d’Abuja entre G.Olympio, F.Gnassinbé et le Président Obasanjo

par UFC , le 26 avril 2005, publié sur ufctogo.com

 

Le lundi 25 avril 2005, à l’invitation du Président Olusegun OBASANJO, exerçant la présidence de l’Union Africaine, M. Gilchrist Olympio, Président de l’UFC, Délégué Général de la Coalition s’est rendu à Abuja pour discuter de la très grave crise que traverse notre pays.

Chacun se rappelle le rôle prépondérant joué par le Président OBASANJO dans la démission de Faure Gnassingbé.

En outre, il faut souligner la volonté de tous les partis de la coalition de l’opposition d’œuvrer pour une solution pacifique de la grave crise togolaise. Ce souci motive une attention toute particulière aux initiatives qui n’iraient pas à l’encontre d’une expression véritable, franche et libre du peuple togolais, car celle-ci est inaliénable et non-négociable.

Cette position a été réaffirmée avec force par M. OLYMPIO qui a du reste exprimé au Président OBASANJO que le scrutin de dimanche était une mascarade et qu’il ne s’est pas déroulé dans de bonnes conditions. En conséquence, toute victoire de Faure Gnassingbé ne serait pas acceptable par le peuple togolais.

Recevant ensemble les deux délégations, le Président OBASANJO a affirmé que le Togo avait été dirigé pendant plus de 38 ans par le même homme et que ce régime décrié par toute la communauté internationale avait conduit ce pays dans un gouffre économique et social.

Cependant, a dit le Président OBASANJO, pour préserver la paix, il est nécessaire que le prochain vainqueur de cette élection associe au pouvoir tous les partis politiques du Togo en vue de mettre en œuvre un véritable processus de démocratisation qui passerait par une complète révision des lois et institutions qui régissent notre pays, sans compter les problèmes de sécurité et le rôle de l’armée. Dernier point sur lequel, le Général Tidjani a manifesté une réticence.

Au terme des entretiens, aucun communiqué n’a été signé qui scellerait un accord.

Ainsi, comme précisé, lors de son entretien avec Radio France International, M. Olympio rendra compte à la Coalition de ces entretiens avec le Président OBASANJO et des propositions qui ont été faites.

La rencontre a pris fin sur une poignée de main entre tous les participants.

 

© Copyright UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
24 novembre 2017
Lomé 27°C (à 20h)